Circuit routier à la découverte la Bouriane, ce pays vert et ocre marqué par l'homme depuis la Préhistoire.

Circuit de 112 km à faire sur une journée
Testé par Aude et Cyril le 22 septembre 2016.
Photos © Lot Tourisme C. Novello

Etape 1 : Gourdon

La chance est avec nous pour cette nouvelle journée de découverte en Pays Bourian, le soleil brille en ce début d’automne.

Nous entamons notre circuit à Gourdon, capitale de la Bouriane.

Nous ne rentrerons pas ce matin dans le cœur de la cité que nous gardons pour la fin de journée mais la lumière matinale est idéale pour capter la ville dans son ensemble. Sur les conseils avisés de l’office de tourisme, nous prenons dès l’entrée de la ville avant la voie ferrée, à gauche en direction de Notre Dame des Neiges. Nous prenons un peu de hauteur et Cyril me demande de stopper la voiture, il a trouvé l’endroit propice pour faire décoller son drone. De là nous voyons parfaitement la ville médiévale perchée sur sa butte avec en son centre l’imposante église St Pierre.  

Le drone rangé nous continuons cette même route pour aller jusqu’à la Chapelle Notre Dame des Neiges sur la vallée du Bléou. Il est tôt et le soleil n’éclaire que son clocher.

Nous décidons de continuer à monter cette route, peut-être pourrons-nous trouver un autre point de vue ? Ce que nous trouvons est une magnifique route en sous-bois comme il y en a tant en Bouriane, percée par les rayons du soleil, c’est de toute beauté.

Nous reprenons la route vers notre seconde étape, Fajoles. Pour cela il faut traverser la ville de Gourdon. A la sortie, impossible de ne pas s’arrêter. D’un côté de la route, la base de loisirs « Ecoute s’il pleut » dans l’ombre ce matin, de l’autre le plan d’eau de Laumel. La brume matinale fume sur le lac, un pêcheur est paisiblement installé. Un vrai moment de quiétude à cette heure de la journée.

Etape 2 : Fajoles

A Fajoles ce qu’il ne faut pas manquer apparemment c’est la châtaigneraie au lieu-dit Caminel. Effectivement on ne nous a pas menti, les châtaigniers sont énormes. Pour preuve mais bras entourent à peine la moitié du tronc !

Nous revenons au cœur de ce petit village, connu pour le site de la Maison du Piage, dédié à l’histoire des hommes préhistoriques. Fermé lors de notre passage, c’est à noter dans les choses à visiter une prochaine fois.

Du coup nous allons faire le tour de l’église, attirés par la couleur ocre de la pierre de Bouriane. Vraiment charmant cet endroit.

Etape 3 : Payrignac

Nous repartons pour Payrignac. Sur la route nous passons par Milhac, petit village construit sur un promontoire au centre duquel on retrouve son église. Ça nous rappelle Gourdon mais en plus petit !

Arrivés à Payrignac, c’est toujours la couleur ocre de cette pierre qui nous marque.

L’église, le lavoir, les maisons, ici tout est dans les tons d'orange et ça donne un certain charme à ce bourg.

La douceur du mois de septembre nous pousse presque à rester sur les bords du plan d’eau de Payrignac, plutôt que de continuer notre route vers Léobard et son abbaye.

Etape 4 : L’abbaye Nouvelle de Léobard

L’abbaye ne se trouve pas dans le village mais sur les bords du Céou en quittant la D673. Ses ruines sont impressionnantes et nous laisse imaginer la grandeur et la richesse de cette abbaye à l’époque où elle était encore « debout ». C’est le décor depuis 26 éditions, de la fête des plantes chaque dernier dimanche de mai. Une date incontournable pour les amoureux de la flore.

Etape 5 : Salviac 

Ce petit village de Bouriane est un tour de ville avec en son cœur l’église St Jacques le Majeur. Etape des pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en provenance de Rocamadour.

A Salviac il ne faut pas manquer le jardin médiéval du Barry. Les jardiniers de la commune sont là, en ce mois de septembre et s’affèrent pour que dès le retour du printemps, tout reprenne vie. 4 carrés composent ce jardin, un potager alimentaire, un avec des plantes médicinales, le jardin de bouquets et le dernier avec toutes sortes de plantes que l’on trouvait à l’époque. Instructif, odorant et plein de couleurs cet arrêt !

Etape 6 : Cazals

Nous traversons Cazals, bastide organisée autour de sa place centrale, pour nous arrêter au plan d’eau à la sortie du village. Aujourd’hui ce sont les pêcheurs et les promeneurs qui profitent de ce soleil radieux pour prendre un bon bol d’air. En saison par un temps comme celui-ci, la petite plage doit être bondée !

Nous nous arrêtons discuter avec les pêcheurs qui nous confient la richesse piscicole de ce plan d’eau, black-bass, carpes, goujons… Vu l’attirail qu’ils ont sorti, nous pensons bien qu’ils vont y passer une bonne partie de la journée. Pour nous il est temps de repartir pour Montcléra à 3 km de là.

Etape 7 : Montcléra

Petit village inscrit au palmarès des villages fleuris, son église et son château (privé malheureusement) méritent le coup d’oeil. Les bruits de conversations attirent notre attention sur ce qui semble être le « troquet » du coin, rendez-vous des habitués. Un esprit de convivialité règne ici !

Etape 8 : Goujounac

En route pour Goujounac, où nous avons décidé de manger ce midi, nous ferons un bref stop à Frayssinnet-le-Gélat pour photographier son église et une « fresque » qui orne le mur d’une maison fermée. Etonnant mais on sent le talent.

Arrivés à Goujounac, nous garons la voiture et filons direct au petit-restaurant l’Hostellerie de Goujounac. La petite terrasse couverte de glycines nous tend les bras. Après cette pause déjeuner bien agréable, nous décidons d’arpenter les ruelles de Goujounac. Ici la pierre ocre est partout, les ruelles, l’église et la halle avec son drôle d’arbre, tout est « jaune ».

Etape 9 : Les Arques

Les Arques ou le village « artiste ». Marqué par Ossip Zadkine, célèbre sculpteur qui s’y est installé, ce village a gardé cette âme. Pour preuve, le musée Zadkine, le parvis de l’église et même l’église qui accueillent des œuvres de l’artiste, sans oublier l’Atelier des Arques, une maison de caractère qui invite régulièrement des artistes en résidence. Tout ici appelle à la création artistique…

Etape 10 : Thédirac

Après avoir plongé dans le village des artistes, nous revenons à ces petites bourgades typiques de Bouriane, marquées par leurs belles églises, les maisons de caractère et ici à Thédirac, les terrasses fleuries des habitants.

Etape 11 : Catus

Toujours en suivant les conseils de l’office de tourisme de Gourdon, à Catus nous privilégions la découverte de la très belle église Saint Astier classée Monument Historique. Le bâtiment est impressionnant de l’extérieur, il l’est tout autant de l’intérieur. Les peintures, rouge et jaune, sont plutôt atypiques pour ce type de lieu et ça nous interpelle. Mais ce qui capte notre attention c’est le rayonnement du soleil à travers un vitrail coloré qui projette une lumière magique sur le sol.

Nous nous serions bien attardés sur les bords du lac vert de Catus réputé dans le coin. Nous décidons de poursuivre notre circuit vers Uzech-les-Oules.

 

Etape 12 : Uzech-les-Oules

Un autre village d’artiste. En effet Uzech est lié au travail de l’argile par les potiers depuis des siècles.  1992 voit renaître ce passé glorieux grâce à quelques amateurs. Aujourd’hui, l’Oulerie à Uzech est un lieu connu pour ses potiers qui y travaillent et y exposent. Un arrêt s’impose pour aller découvrir ce savoir faire historique. Par chance, nous aurons droit à une démonstration de tournage d’un bol par Natasha, l’une des  4 céramistes du village. C’est tout à fait fascinant de voir s’affiner l’objet.

Saviez-vous que la spécialité des potiers d’Uzech sont les épis de faitage ? Et oui une tradition apparemment et les potiers croulent sous les commandes !

Etape 13  : Peyrilles 

Nous connaissons Peyrilles de nom ou plutôt son restaurant qui en fait sa notoriété : « Chez Mourgues » la spécialité c’est la mique. C’est une grosse boule de pâte levée qui ressemble à de la mie de pain, servie avec le petit salé ! Vu l’heure, nous ne ferons que passer devant le restaurant en arpentant ce village qui a aussi plein de charme. Nous grimpons jusqu’au château pour surplomber le village et admirer la chapelle de Bonnet.

Nous sommes sur la fin du circuit, le jour commence à décliner et nous devons accélérer la cadence. Nous devons même sauter une étape que nous avions prévu, Dégagnac et le Château de Lantis. Il faudra y revenir, il paraît que les propriétaires ont rénové ce lieu avec beaucoup de goût et de passion et que le travail accompli est colossal. 

Au passage : détours vers le hameau de Linars avec en surplomb les ruines de son château.

Etape 14 : Gourdon 

Nous avons bouclé la boucle, nous voilà de retour à Gourdon pour arpenter son centre ville. Une rapide collation prise à une terrasse de café et nous voilà à grimper les ruelles de la capitale de la Bouriane avec ses maisons à colombages, ses jardins, pour atteindre l’église Saint-Pierre. De loin ce matin elle était déjà majestueuse sur sa butte, de près maintenant elle est tout simplement grandiose ! C’est sur le parvis de cette église que se déroule l’été les spectacles durant le festival des Médiévales.

Cette lumière douce des fins de journée de ce mois de septembre réchauffe encore plus l’ocre des pierres, ça donne encore plus de charme à notre découverte de Gourdon. L’atmosphère qui règne est douce et chaleureuse.

Nous finissons enfin par le point le plus haut, l’esplanade. Nous avons l’impression d’être seuls sur les toits de ce pays que nous avons arpenté toute la journée. Nous réalisons un dernier 360° qui laissera une image bien ancrée dans nos mémoires !

Pourquoi c'est sympa :

  • La variété des paysages qui se succèdent de la châtaigneraie bouriane aux causses du Quercy

  • La couleur ocre des villages

  • L’empreinte des artistes et artisans d’art

A visiter sur le parcours :

Pour plus d'informations, contactez l'Office de Tourisme