Un voyage par le train

Le voyage commence en train. Il vous conduit à travers un spectacle visuel et sonore vers la salle des merveilles. Munissez-vous de votre appareil photo !

C’est en 1902 que furent découvertes ces grottes cachées dans la falaise qui borde la Dordogne.

Au fur et à mesure des salles visitées, vous entendrez parler d’une araignée géante, d’une ville engloutie, de la main d’un ange ou encore de la Tarasque, ce dragon légendaire !

Nous vous invitons à vivre cette expérience en empruntant le petit train électrique qui conduit au cœur de ces immenses cavités, qui ont accueilli leurs premiers visiteurs en 1905. Aujourd’hui les grottes sont ouvertes de février à novembre.

Une mise en lumière suprenante

Savamment travaillés, les éclairages dissimulés ici et là créent des illusions d’optiques saisissantes qui subliment les formes naturelles de ce réseau souterrain.

Ainsi le reflet des voûtes dans une eau peu profonde prend-il des allures de cité féerique, recouverte par une onde ensorcelée…

Mais le clou du spectacle se trouve dans la salle des merveilles : 2000 m2 plongés dans une quasi-obscurité où les ultraviolets rendent phosphorescentes les concrétions en formation.

Au total c’est donc 1,6 km et 1h30 de visite guidée qui vous attendent. Nous vous conseillons bien sûr d'emporter votre appareil photo puisque les prises de vues sans flash sont autorisées.

Une acoustique remarquable

Dotée d’une formidable acoustique, c’est après les visites que la grotte se transforme parfois en salle de concert durant l’été. Si vous en avez l’occasion c’est un moment fort à partager. 

Infos utiles, c'est ici