C’est non loin de Figeac, que Cardaillac affiche sa silhouette du haut de son éperon. Ce village-là a gardé toute la noblesse héritée de ses seigneurs.

D’en haut tout est beau

Depuis son fort dont les tours rondes et carrées ont été conservées, on devine l’enchevêtrement des rues qui enlacent des maisons couvertes de grès. Le Moyen-Age refait surface, affleure derrière chaque pierre. Loin pourtant de s’endormir sur ses gloires passées, Cardaillac vit et vibre d’un élan que seule son histoire pouvait lui donner. Comment ? En surfant sur ces petites histoires du quotidien qui font aujourd’hui son avenir.

Ne pas rater : 

Monter en haut de la tour pour la vue magique sur la campagne environnante et comprendre le concept de « musée éclaté » ! Pour cela il vous faut pousser les portes de quelques maisons pour découvrir au fil de votre inspiration une étuve à pruneaux, un séchoir à châtaignes, une école, la maison du sabotier…

A voir, c'est ici