Une histoire passionnante

Depuis plus de mille ans, la ville s’est développée autour d’une importante abbaye bénédictine reconstruite à l’époque romane au XIIe siècle, érigée en évêché au XIVe siècle.  La ville des consuls, nobles et marchands, devint celle des juristes et des clercs qui entourent l’évêque.

Après les guerres de Cent Ans, de Religion et de la Fronde, du XIVe au XVIIe siècle, la ville retrouva son âge d’or grâce à la noblesse de robe, ces hauts magistrats qui exerçaient la justice royale au Présidial. Ils embellirent Sarlat de leurs nouvelles demeures munies d’une tour, symbole de noblesse. Ce fut aussi l’époque des Humanistes. La Boétie y naquit et fut initié très tôt à l’esprit de la Renaissance.

Ville d’art et d’histoire

Sarlat, avec son secteur sauvegardé et son patrimoine architectural, offre à tout visiteur un voyage exceptionnel dans le temps. De nombreux commerces nichés dans les maisons médiévales contribuent au charme des ruelles. Les immeubles aux façades anciennes, protégées par des toits de lauzes ont retrouvé leur authenticité. 
La majeure partie de ces monuments est inscrite ou classée Monuments historiques avec en symbole la Maison de La Boétie, fidèle ami de Montaigne.

Divisée par la «Traverse», ou rue de la République, la ville de Sarlat oppose deux quartiers distincts. L'un populaire, l'autre aristocratique. Cette cité typiquement périgourdine est célèbre pour son architecture. Pierres de taille en calcaire ocre blond et cours intérieures caractérisent les belles demeures. Des travaux d'aménagement et de restauration ont été entrepris dès 1964 pour sauvegarder les vieux quartiers.

Plus d’infos par ici : www.sarlat-tourisme.com