Voir les photos (2)
© Paul-N. DUBUISSON (48)

Visite Guidée sur l'Ecriture "Les Déchiffreurs au Travail"

Exposition ,  Visite guidée ,  Culturelle ,  Historique à Figeac

À partir de :  4 Tarif plein
  • Mais comment ont-ils fait ? Trucs, astuces, vaste savoir et pièges cachés.
    La maison natale de Jean-François Champollion, site actuel du musée Champollion – les écritures du monde, est dédiée à la mémoire du grand Déchiffreur. A travers sa riche collection, le musée invite également à découvrir l’histoire des écritures à travers le monde. Parmi celles-ci, beaucoup ont fait l’objet de déchiffrements retentissants, dont les auteurs, souvent moins connus, parfois nos contemporains, ont tous reconnu leur dette envers Champollion, leur « Père à tous ».Il fallait donc les faire découvrir au plus vaste public et au travers des collections du musée, dans les pas du plus célèbre d’entre eux.
    Où commencer, sinon sur la Pierre de Rosette, devenue l’archétype de la clef de tout déchiffrement ?...
    Au fait, il existe des écritures non-déchiffrées ! Alors pourquoi pas, devant un sceau proto-indien ou une tablette rongorongo, et en guise de conclusion à la visite, se promettre d’essayer les clefs du trousseau nouvellement acquis et, un jour, de devenir le (la) prochain(e) déchiffreur-euse) ? A vos méninges !


    Places limitées, réservation auprès du musée Champollion ou de l'Office de Tourisme de Figeac





    La ville de Figeac possède sans doute, grâce à l’œuvre de Joseph Kossuth, la plus belle salle de jeux du monde pour s’initier aux difficultés et à la méthode permettant de résoudre ces énigmes.
    Une fois ces clefs en poche, le visiteur est invité à découvrir la personnalité et le parcours, parfois tortueux, souvent surprenant, des déchiffreurs des diverses écritures présentes dans le musée.De Henry C. Rawlinson, militaire diplomate, suspendu dans le vide pour copier les inscriptions cunéiformes de Béhistoun, à Youri Valentinovitch Knorozov, savant polyglotte et jeune artilleur de
    l’Armée Rouge, découvrant en 1945 dans les ruines de Berlin les documents qui lui permettront de lancer le déchiffrement de l’écriture maya ; de l’architecte anglais Michael Ventris, disparu à 34 ans après avoir cassé le code du linéaire B mycénien et repoussé l’histoire de la langue grecque d’un bon demi-millénaire, au numismate James Prinsep, déchiffrant l’écriture brahmi à partir de monnaies indo-grecques de Bactriane, c’est à un jeu de piste passionnant que le visiteur est convié.
    A la fin du voyage, vous en saurez un peu plus sur ces personnes, leur chemin fait d’erreurs et de fulgurances, sur les singularités mais aussi les points communs de leur parcours. Et plus que tout,
    peut-être serez-vous un peu plus familier de l’extraordinaire richesse des écritures que les êtres humains ont mises au point à travers le temps et l’espace.
  • Tarifs
  • Adulte

    • plus entrée du musée 5 euros

    À partir de 4 €
Horaires
Horaires
  • Le 3 janvier 2020 à 14:00