Bourg de Puy-l'Evêque

Cultural ,  Walking/pedestrian at Puy-l'Évêque

1.9 km
Walking/pedestrian
1h 30min
Medium
Puy l'Evêque - Lot Tourisme - J. Morel -001.jpg
  • Perché au-dessus du Lot, Puy l'Eveque est formé d'un dédale de ruelles et d'escaliers bordés de belles maisons de pierre dorées (détails Renaissance rue du Donjon, belle porte rue des Capucins, sculptures médiévales rue Saint-sauveur...) qui descendent jusqu'à la cale où s'amarraient autrefois les gabarres en partance pour Bordeaux.
  • Difference in height
    92.4 m
  • Documentation
    GPX / KML files allow you to export the trail of your hike to your GPS (or other navigation tool)
Points of interest
1 Bourg castral de Puy-L’Evêque
Le bourg, acquis par les évêques de Cahors en 1227, s’est développé autour d’un fort et de demeures de chevaliers situés en hauteur, à l’isthme d’un méandre du Lot. Une position stratégique autour de laquelle se sont implantés les châteaux de seigneurs dominants, qui forment par leur alignement des enceintes fortifiées. En contrebas, des quartiers d’artisans s’étendent jusqu’à la rive.

L’histoire a fait changer de nom le bourg du Puy : devenu Puy-L’Evêque lors de son acquisition par l’évêque Guillaume de Cardaillac, il fut temporairement rebaptisé Puy-Libre pendant la Révolution.

L’organisation du bourg, étagée en anneaux concentriques dans sa partie haute, reflète la forte hiérarchisation de la société médiévale. Le donjon épiscopal, analogue à la tour construite à la même période à Luzech, surplombe le château de l’Ichayrie. Le long de la rue Bovila se dressent des maison-tours médiévales, agrémentées de tours d’escalier du 15e s. Le ruisseau des Clédelles, qui forme un fossé naturel, alimentait en eau le quartier des tanneurs ainsi qu’un moulin du 17e s. Dans la basse ville, les noms de rues évoquent encore les activités pratiquées à proximité du port de la Cale, qui accueillait les gabarres.
2 Château Episcopal, actuellement hôtel de ville
L’ensemble épiscopal est sans doute construit à partir du milieu du 13e s., après l'acquisition en 1227 du château et de la seigneurie du Puy par l'évêque de Cahors. Une imposante tour à contreforts est attenante à la mairie actuelle : ce bâtiment percé de baies en plein cintre conserve quelques maigres vestiges de l’aula, la grande salle de réception.

Le donjon s’élève à plus de 23m et possède quatre étages, qui correspondent chacun à une pièce de 10m2. A l’origine l’accès se faisait depuis le premier étage : la porte d’entrée, qui donne désormais sur le vide, est toujours visible. Un escalier construit dans l’épaisseur des murs distribue les étages suivants, notamment le 3e, probablement affecté au guet et rendu habitable par quelques aménagements : la salle est dotée d’une cheminée et d’une modeste fenêtre à coussiège, un petit banc en pierre ménagé dans l’embrasure. Au cours de son histoire, la tour a également servi de prison.
3 Eglise paroissiale Saint-Sauveur
L’église, mentionnée dans un acte notarié en 1289, témoigne de campagnes de construction successives qui démarrent au 14e s. La tour-porche, le portail Ouest et de nombreux décors sculptés sont rajoutés à la fin du 15e s. sous l’épiscopat d’Antoine d’Alamand. Le chevet actuel a été reconstruit au 19e s.

Le portail flamboyant, aux pinacles ornés de choux frisés, accueille un décor sculpté remarquablement conservé. Il représente la Vierge et saint Jean aux pieds du Christ crucifié.

Une échauguette, construite au niveau du chevet et une cheminée, installée dans les combles, témoignent d’une fortification au cours des Guerres de religion (fin 16e s.). A l’intérieur, deux retables du 17e s. ornent les bas-côtés, et deux colonnes torses, provenant d’un troisième retable disparu, sont placées à l’entrée. Sur la droite, un tableau du 17e s. évoque le martyre de saint Crépin et saint Crépinien, patrons des cordonniers. Les vitraux du 19e proviennent de la manufacture toulousaine de Louis-Victor Gesta. Une très belle croix de calvaire du 15e s. est conservée dans le cimetière.
4 Point de vue
92 meters of difference in height
  • Start altitude : 84 m
  • End altitude : 82 m
  • Maximum altitude : 135 m
  • Minimum altitude : 79 m
  • Total positive elevation : 92 m
  • Total negative elevation : -94 m
  • Max positive elevation : 19 m
  • Min positive elevation : -13 m