Voir les photos (3)
pueblo

Festival de Théâtre de Figeac "À Vie" et "Pueblo"

Festival de Théâtre de Figeac, Culturelle, Festival, Théâtre, Littérature, Musique, Poésie à Figeac
  • À Vie
    Un comédien. Une parole spontanée qui trébuche, qui raconte quelques souvenirs insignifiants, déroule peu à peu une histoire terrible qui prend à la gorge.
    Et s’il n’avait jamais tué quelqu’un avant, même en pensée ?
    Un comédien raconte quelques souvenirs insignifiants, déroule peu à peu un récit qui prend à la gorge. Rien ne laisse prédire ce qui arrive, et c’est l’irréparable.
    En 1968, Peter Jörnschmidt est condamné à perpétuité pour meurtre.
    La pièce restitue sa...
    À Vie
    Un comédien. Une parole spontanée qui trébuche, qui raconte quelques souvenirs insignifiants, déroule peu à peu une histoire terrible qui prend à la gorge.
    Et s’il n’avait jamais tué quelqu’un avant, même en pensée ?
    Un comédien raconte quelques souvenirs insignifiants, déroule peu à peu un récit qui prend à la gorge. Rien ne laisse prédire ce qui arrive, et c’est l’irréparable.
    En 1968, Peter Jörnschmidt est condamné à perpétuité pour meurtre.
    La pièce restitue sa parole brute et toute la complexité du passage à l’acte, de la condition humaine, de la justice.

    Pueblo
    Après Discours à la nation et Laïka nous retrouvons David Murgia sur scène et Ascanio Celestini à la mise en scène pour la suite de Laïka : Pueblo, crée dans les locaux du Festival de Liège.
    Pueblo est le deuxième volet d'un triptyque commencé avec Laïka. Les deux spectacles peuvent se voir indépendamment.
    Pueblo, c’est l’histoire d’une clocharde qui ne fait pas la manche et d’un gitan de huit ans qui fume, l’histoire d’une tenancière de bar qui gagne sa vie avec les machines à sous, d’un manutentionnaire africain et d’une poignée d’autres personnes dont on ne connaît pas le nom. C'est l'histoire des cent mille africains morts au fond de la mer. Ceci est l’histoire d’une jeune dame caissière au supermarché et de toutes les personnes qu’elle rencontre. Ceci est l’histoire d’un jour de pluie.
    Ce théâtre brut est plein de vie, jubilatoire. Il cherche auprès des petites gens des bouffées d’oxygène qui redonnent espoir. Ascanio Celestini s’intéresse à l’humanité de ces personnages, à la culture qu’ils ont dans le cœur et à la magie qu’ils cachent dans leur tête.
    Mercredi 03 août
    À Vie
    19h, Théâtre, Salle Balène, Figeac
    Durée du spectacle: 1h10
    Pueblo, Ascanio Celestini / David Murgia
    21h30, Théâtre, Cour du Puy, Figeac
    Durée du spectacle : 1h30
  • Tarifs 2022
  • Général
    De 6 € à 22 €

    • selon le spectacle, la série, le type de réduction, et l'abonnement

Proposé par