péril imminent

Théâtre de l'Usine : En cas de péril imminent

Culturelle, Théâtre, Comique à Saint-Céré
  • Après Plaire, l'abécédaire de la séduction, Jérôme Rouger revient à Saint-Céré.

    Une chanson pour la paix a-t-elle déjà réussi à décourager les belligérants d'entrer en conflit ? Quand le pire est à venir, faut-il compter sur les artistes ? Est-ce qu’on ne leur donne pas de plus en plus le rôle de divertir, c'est-à-dire, étymologiquement, de « détourner », ce qui ne serait pas vraiment nous rendre service quand pointe sur l'horizon un péril imminent. Maître de l'humour absurde, des formes...
    Après Plaire, l'abécédaire de la séduction, Jérôme Rouger revient à Saint-Céré.

    Une chanson pour la paix a-t-elle déjà réussi à décourager les belligérants d'entrer en conflit ? Quand le pire est à venir, faut-il compter sur les artistes ? Est-ce qu’on ne leur donne pas de plus en plus le rôle de divertir, c'est-à-dire, étymologiquement, de « détourner », ce qui ne serait pas vraiment nous rendre service quand pointe sur l'horizon un péril imminent. Maître de l'humour absurde, des formes loufoques et des seuls-en-scène inclassables, Jérôme Rouger interroge dans sa nouvelle création la place de l'artiste et, par glissement sémantique, celle du rire dans nos sociétés. Peut-on relever des défis titanesques, réels ou virtuels, avec pour seule arme un humour revendicatif, espiègle et impertinent ?

    Dans ce spectacle drôle et régénérant, il s’est allié à une artiste cinéaste de talent et à un musicien de jazz bidouilleur de sons hors pair pour franchir les frontières du réel. Soudain, le voilà en avatar évoluant dans un jeu vidéo faisant face à diverses missions. Il y rencontre Dalida, Germaine Tillion, Cyril Hanouna et même un ancien ministre. Le game est là. Tout comme son humour vraiment à part.

    Fuyant la caricature et la démagogie, Jérôme Rouger pose une fois de plus son regard décalé et transgressif sur la complexité du monde. Et cela fait furieusement du bien.
    Distribution
    Écriture, conception et jeu : Jérôme Rouger
    Mise en scène : Patrick Ingueneau
    Consultante arts numériques : Elisabeth Caravella
    Scénographie, création lumière, régie générale : Mathieu Marquis
    Création son et vidéo : Emmanuel Faivre
    Création vidéo : Mickael Lafontaine
    Création musique et jeu vidéo 8 bits : Matthieu Metzger
    Crédit photo Maxime Bernard
  • Tarifs 2022
  • Général
    De 5 € à 19 €
Horaires
Horaires
  • Le 18 mars 2023 à 20:30