Lazare Lazarus

Un "Genre" de Festival : exposition des oeuvres de Lazare Lazarus

Culturelle, Exposition, Festival, Arts, Peinture à Gindou
  • Dans le cadre d'un "Genre" de Festival, venez rencontrer Lazare Lazarus, dessinateur, illustrateur, réalisateur, botaniste amateur et archiviste à Mémoire des Sexualités — Fonds documentaire LGBTQIA+ installé à Marseille.
    Des visages encagoulés, des corps étreints dans les agaves, des démons sautillant sur les cimes des calanques ou des églises orthodoxes fondues dans la garrigue, l'imaginaire de Lazare Lazarus se nourrit de Marseille, la ville qu'il aime à arpenter.
    Dans ses dessins comme...
    Dans le cadre d'un "Genre" de Festival, venez rencontrer Lazare Lazarus, dessinateur, illustrateur, réalisateur, botaniste amateur et archiviste à Mémoire des Sexualités — Fonds documentaire LGBTQIA+ installé à Marseille.
    Des visages encagoulés, des corps étreints dans les agaves, des démons sautillant sur les cimes des calanques ou des églises orthodoxes fondues dans la garrigue, l'imaginaire de Lazare Lazarus se nourrit de Marseille, la ville qu'il aime à arpenter.
    Dans ses dessins comme dans ses films, semble s'illustrer une inlassable quête, celle de la tendresse et des plaisirs de la chair, dont il relate les histoires et les souvenirs tantôt vécus, tantôt affabulés...

    Vernissage : samedi 13 avril à 18h.

    « Les personnages de mes dessins sont généralement sans visage, dans des bosquets de fleurs ou ensevelis, fondus dans des buissons. Leurs sexes ne sont jamais ou très rarement montrés, ils deviennent des plantes et s’hybrident. Les corps que je dessine viennent de revues pornos des années 1980 et 1990, comme Projet X, une revue sur les sexualités hard. C’est une façon de faire revivre ces archives et de me rattacher à la généalogie du porno gai, et plus particulièrement à celle du BDSM. Ce qui m’excite, c’est de rassembler sur le même plan les corps, les morceaux de villes, la garrigue et les rivages de Marseille, et de tout faire vibrer sur la même ligne. »
    Extrait de l’entretien « Bander le paysage » par Pierre Arese sur le site internet québécois Espace

    - Participation à la table ronde « Parlons de sexualités » le 13 avril à 19h à la salle des fêtes de Gindou
    - Performance-lecture le 14 avril à 14h (Départ de la randonnée devant la librairie Le vent d’autan à Cazals.)
    - Atelier « dessiner les paysages » le mardi 16 avril.
  • Tarifs 2024
  • Gratuit
Fermer