La rivière Espérance

Si romanciers et cinéastes l’ont baptisé la rivière Espérance, c’est parce que la Dordogne porte en elle une vitalité salvatrice qui en fait un fil conducteur plein de promesses. De Sousceyrac, bourg adossé au Massif Central, jusqu’à Souillac aux portes du Périgord, votre route, sur une soixante de kms, jouera à saute-mouton avec la rivière ouvrant ainsi coins et recoins fabuleux.

Après Sousceyrac, Bretenoux vous livrera ses ruelles de jolie bastide du XIIIème siècle. Vous explorerez l’imposant château de Castelnau, mais aussi la petite ville de Saint-Céré, dominée par les tours de Saint-Laurent qui abritent le musée Jean Jurçat et ses flamboyantes tapisseries.

Des villages incroyables

Votre route file vers Autoire et sa cascade, Loubressac sur son promontoire puis vers Carennac et son prieuré. En suivant on découvre Montvalent et sa tour de défense, Gluges pelotonné sous sa falaise avec son église où venait se recueillir Edith Piaf ; Creysse et son petit port sur la Dordogne.

Bientôt se présenteront à vous les  grottes de Lacave, mais également Martel, la « cité aux 7 tours » et son moulin à l’huile de noix. Vient ensuite Souillac, autrefois plaque tournante du négoce fluvial sur la Dordogne. Souillac possède un patrimoine illustré par sa splendide abbatiale romane à trois coupoles. Son musée des automates vous enchantera !

Pour découvrir cette Vallée, nous vous proposons également un circuit voiture au départ de Loubressac

Une personnalité à part

La vallée de la Dordogne, une personnalité à part, à savourer en suivant les routes panoramiques qui épousent les  méandres bordés de hautes falaises ou de  vergers de noyers… un décor vert et bleu, où pointent le brun des vieilles tuiles et l’ambre patiné des villages, et qui n’appartient qu’à la vallée de la Dordogne.

Une rivière classée par l'Unesco

La Dordogne est la seule rivière en France a être classée par l'UNESCO Réserve mondiale de biosphère. 

Les réserves de biosphère sont des zones comprenant des écosystèmes terrestres, marins et côtiers. Chaque réserve favorise des solutions conciliant la conservation de la biodiversité et son utilisation durable. Elles sont « des sites de soutien pour la science au service de la durabilité » – des lieux spéciaux où tester des approches interdisciplinaires afin de comprendre et de gérer les changements et les interactions entre systèmes sociaux et écologiques, y compris la prévention des conflits et la gestion de la biodiversité. Plus d'infos par ici

Plus d'infos par ici : www.vallee-dordogne-rocamadour.com/

A voir, à faire, c'est ici