Chateau Roussillon à St Pierre LafeuilleChateau Roussillon à St Pierre Lafeuille
©Chateau Roussillon à St Pierre Lafeuille|© Steve Jones

Voyager responsable

À nous d'en faire une histoire vraie

Dans le Lot, le respect et la préservation de la nature sont dans notre ADN. Nous croyons en un tourisme qui respecte la beauté naturelle des lieux et qui laisse une empreinte positive. Êtes-vous prêt à agir à nos côtés ? Adoptez quelques gestes simples qui feront de vous un voyageur responsable.

Le Lot, un territoire préservé

Ici la nature est omniprésente et constitue la beauté et l’authenticité des paysages. Entre les méandres sinueux des rivières et cours d’eau, le charme des vallées verdoyantes et des causses et la présence d’un patrimoine riche, le Lot offre une diversité remarquable qui séduit toujours plus de visiteurs. Chacun est responsable de la préservation de ces trésors et de l’impact qu’il peut avoir par ses activités. En adoptant des comportements responsables, vous contribuez à protéger notre environnement et à permettre aux générations futures d’en profiter. Ensemble, construisons un tourisme qui bénéficie à tous : les visiteurs, les habitants et l’environnement.

Suis-je un voyageur responsable ?

Comment agir ? Voici dix actions à connaître pour voyager de façon plus responsable. En adoptant ces principes simples, vous devenez un acteur du changement positif. Vous contribuez à préserver la beauté du Lot et à laisser un bel héritage pour les générations futures. Les petits personnages sortis des contes sont présents au fil du site pour vous rappeler les bonnes pratiques…

 

Mes 10 engagements

1. Je laisse la nature propre

Afin de préserver la beauté des lieux, je ne jette pas mes déchets n’importe où, même s’il n’y a pas de poubelle à ma disposition à proximité. En plus de salir le paysage, ils peuvent détériorer le sol et les eaux, perturbant l’équilibre naturel et nuisant à la biodiversité. Pour ne pas me transformer en Ogre, j’adopte quelques bonnes pratiques : j’emporte un sac poubelle pour stocker mes déchets, j’utilise une gourde plutôt que des bouteilles en plastique et je prévoie un cendrier de poche si je suis fumeur.

2. Je protège la nature des incendies

Dans le Lot, nous apprécions la nature préservée et les grands espaces. Avec la chaleur de l’été, ils deviennent plus vulnérables que jamais. Des gestes simples permettent d’éviter des drames que nous connaissons malheureusement tous. Comme la Petite fille aux allumettes, je ne fais pas de feu en extérieur. Si je suis fumeur.se, je ne jette pas mon mégot ou ma cigarette au sol et je ne fume pas aux abords des forêts et des terrains secs. J’emporte toujours avec moi un cendrier de poche.

3. Je préserve la flore

Le Lot abrite une diversité remarquable d’espèces végétales, dont certaines rares. Chaque fleur joue également un rôle dans l’écosystème. Lorsque nous ramassons des fleurs sauvages, nous pouvons involontairement causer des dommages durables à l’environnement. Afin de la préserver, je ne ramasse pas les espèces protégées, même s’il est sympa de faire un joli bouquet comme le Petit chaperon rouge.

4. Je pars en randonnée bien équipé.e

La sécurité en randonnée repose en partie sur un équipement approprié. Parmi les incontournables : de bonnes chaussures confortables, résistantes et adaptées au terrain comme celles de Cendrillon, des vêtements choisis en fonction de la météo (chapeau ou casquette, crème solaire s’il fait chaud ou vêtement chaud s’il fait froid), de l’eau en quantité suffisante ainsi que des en-cas. Sur place des points d’eau ou des commerces ne sont pas toujours présents.

5. Je referme les barrières

Les brebis, chèvres ou vaches font partie des paysages ruraux du Lot. Présentes sur certains sentiers, les barrières et/ou clôtures permettent d’éviter que les troupeaux ne se dispersent. Les éleveurs comptent sur moi pour bien les refermer après mon passage. Cela évitera des accidents ou la perte d’une partie du bétail. La Belle protège ainsi les Bêtes…

 

6. J’admire le patrimoine avec mes yeux

Le Lot impressionne par la diversité de son patrimoine avec ses châteaux, ses murets de pierre sèche, ses caselles, son chemin de halage taillé dans la roche ou encore ses grottes et gouffres. Afin d’en préserver leur beauté et de permettre aux générations futures d’en profiter, nous devons tous contribuer à les préserver. Ainsi, je ne monte pas sur les caselles ou les murets, je ne grave rien sur les pierres, je ne laisse aucune trace de mon passage. On chausse ses Bottes de sept lieux pour partir en découverte, pas pour piétiner des trésors.

7. Je respecte la tranquillité des habitants

Le Lot accueille chaque année de plus en plus de visiteurs, en particulier sur les sites incontournables et le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, très fréquentés en saison. L’accueil des Lotois est toujours chaleureux et authentique. La Belle au bois dormant n’aime toutefois pas être troublée pendant son repos… Afin de maintenir de bonnes relations, je suis discret lors de mon passage dans les lieux habités. Je ne laisse aucun déchet, je demande toujours la permission avant de prendre une photo de maisons ou de personnes, je ne m’embarque pas sur des propriétés ou chemin privés et je ne bloque pas les accès en stationnant mon véhicule.

8. Je reste sur les sentiers balisés

Partir en randonnée, c’est garder à l’esprit que pour profiter de la nature, il faut avant tout la traiter avec respect et la préserver. Dans le Lot, les sentiers de randonnées traversent des écosystèmes fragiles et des terrains privés. Ainsi je reste sur les sentiers balisés afin de réduire mon impact environnemental et de respecter la tranquillité des habitants. Cela m’évite aussi de perdre mon chemin et de mobiliser les secours inutilement. C’est quand même plus simple de suivre le balisage que de semer des cailloux comme le Petit Poucet.

9. Je programme mes visites le matin

Pendant la période estivale, nous sommes nombreux à vouloir visiter les sites incontournables du Lot. Saint-Cirq-Lapopie et le chemin de halage, Rocamadour et le Gouffre de Padirac font partie des lieux les plus fréquentés en été. Comme Dormeur, j’adopte de bonnes résolutions : je me lève tôt ! Je profite ainsi de la visite de ces lieux sans la foule. Si cela est possible, je viens plutôt hors-saison. Le Lot est magique en automne. Il existe aussi de nombreuses autres pépites à découvrir, je n’hésite pas à sortir des sentiers battus.

10. Je privilégie les lieux de baignade aménagés

Il existe dans le Lot de nombreux lieux de baignade, dont certains sont surveillés : plages en rivière, plans d’eau, parcs aquatiques… Comme la Petite Sirène, je privilégie ces lieux pour éviter tout risque d’accident. Me baigner uniquement dans ces zones permet également de limiter mon impact environnemental.

Idées de séjours

En train ou en itinérance douce

À voir aussi

Fermer