Voir les photos (5)
L'Etoile bleue, de Valentin Noujaïm

ANNULE- Festival de Courts Métrages à Cauvaldor - Gramat

Cinéma ,  Festival à Gramat
  • 14 films sélectionnés, 3 séances sur 3 villes différentes, des rencontres avec les réalisatrices et réalisateurs !


    Au cinéma l'Atelier de Gramat :

    L’Etoile bleue, de Valentin Noujaïm
    Fiction – 2020 – 17’ – FR, LB, QA
    L’Homme était épuisé d’être l’étranger, d’être pointé
    du doigt parce qu’il parle arabe et que sa femme parle
    français. Lors d’une nuit sombre, il regarda le ciel et se mit
    à crier. Loin dans l’univers, une voix lui répondit.

    Les Maisons qu’on était, de Arianna...
    14 films sélectionnés, 3 séances sur 3 villes différentes, des rencontres avec les réalisatrices et réalisateurs !


    Au cinéma l'Atelier de Gramat :

    L’Etoile bleue, de Valentin Noujaïm
    Fiction – 2020 – 17’ – FR, LB, QA
    L’Homme était épuisé d’être l’étranger, d’être pointé
    du doigt parce qu’il parle arabe et que sa femme parle
    français. Lors d’une nuit sombre, il regarda le ciel et se mit
    à crier. Loin dans l’univers, une voix lui répondit.

    Les Maisons qu’on était, de Arianna Lodeserto
    Documentaire – 2018 – 18’ – IT
    A Rome, la lutte pour le droit au logement - conduite surtout par
    des femmes et des ouvriers - a commencé dans les années 40’
    mais elle est toujours d’actualité. Elle ne peut donc s’articuler et
    s’exposer qu’à travers les archives du passé et du présent.

    What’s behind that door ?, de Nathan Harbonn Viaud
    Animation – 2018 – 6’ – FR
    Un couple vit depuis toujours dans une chambre sans
    portes ni fenêtres. Un jour, sa vie bascule lorsqu’il découvre
    derrière le papier peint une mystérieuse porte.

    Leaving Saigon, de Joséphine Page
    Fiction – 2018 – 8’ – FR
    En 1975, la guerre du Vietnam s’achève et Saigon est
    libérée de l’emprise américaine. Un pouvoir autoritaire
    vietnamien est instauré. Le soir du 23 avril 1983, un groupe
    d’amis se dit au revoir en dansant.

    Plus t’appuies moins j’ai mal, de Jean Boiron Lajous
    Fiction – 2018 – 33’ – FR
    Billie et Coco, 8 ans, sont indestructibles. La loi qui interdit
    de faire des cabanes, ils la défoncent à coup de pelle.
    N’ayant nulle part où aller, ils défendront leur zone. Mais la
    forêt est rude, leurs forces incertaines et le danger partout.
  • Tarifs
  • Général
    À partir de 5 €
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Annule- Festival De Courts Métrages À Cauvaldor - Gramat :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Annule- Festival De Courts Métrages À Cauvaldor - Gramat, soyez le premier à en laisser un !