Le Lot compte des dizaines et des dizaines de jardins qui, d'un bout à l'autre du département donnent de la couleur aux paysages, du relief à la campagne, du caractère aux villes.

Dans le silence des jardins

Cahors, Cardaillac, Escamps, Gourdon, Salviac... villes, villages, châteaux ou couvents se sont couverts de fleurs, de buis, et de plantes aromatiques. Les thématiques oscillent au gré des inspirations. Au coeur de ce département les fleurs et plantes se donnent à voir, racontent leur histoire et libèrent l'imagination.

Il suffit d'ouvrir les yeux pour les découvrir. Autant de tâches colorées qui viennet égayer les campagnes mais qui ne doivent pas pour autant faire oublier la main de l'homme. Car le Lot n'aurait pas cette âme si reposante sans le travail de quelques passionnés. Des passionnés qui ont su créer des jardins, cultiver des espèces.
Le voyage est à portée de jardins, dépaysant, enivrant, odorant.

Le paradis des orchidées

Il suffit de parcourir les causses et d'ouvrir les yeux. Sur l'herbe rase, poussent des variétés d'orchidées aussi rares que belles. Sur la centaine recensée en France, le Lot en compte une quarantaine. Orchis pourpre, orphys jaune, sombre ou bécasse... mais aussi lin des collines ou encore sabline des chaumes.... à chaque saison sa spécialité. Une balade sur les chemins du Lot, c'est l'assurance de découvrir toutes ces spécificités.

Clin d'oeil sur la rose de Cahors : rouge bien sur !

Un vignoble se goûte dans un verre de vin et se visite comme un jardin... Parceque cette phrase résonne comme une vérité pour les vignerons, une rose leur a été spécialement dédiée. En hommage à toutes celles qui hier fleurissaient au bout des rangs de vignes, indiquant l'arrivée des maladies. Fleur rouge foncé à revers argentés et à la couronne de pétales dentelés, son coloris aussi chaud que profond n'est pas sans rappeler la robe du vin de Cahors. Jouant le jeu, nombreux sont les vignerons de l'appellation à l'avoir plantée à côté de leux ceps noueux. Une touche de délicatesse, une note d'élégance.

 

 

Le Jardin des Sens

Le Jardin des Sens

Parc et jardin

A 20 km à l’ouest de Cahors, Castelfranc, petite bastide du 13ème siècle a gardé son charme intact. Son Jardin des Sens, véritable havre de paix au bord de l’eau est en parfaite adéquation avec le site. Jardin d'amour, jardin de rencontre, surtout jardin d'Eden pour une poignée de bénévoles de l'association Art et tradition, bien décidés à redonner vie à ce jardin privé en friche. Ils ont choisi avec passion chaque plante, chaque fleur pour sa valeur symbolique ou son histoire. Résultat : un coin de verdure d'inspiration médiévale où l'on retrouve la tradition et le savoir-faire d'autrefois. Clos de murs, fermé par un petit portail que l'on pousse avec délice, on y retrouve des petits espaces organisés comme autrefois : ici des préaux de fleurs destinées à parer les églises ; là des carrés de simples plantes utilisées pour se soigner ; les plantes tinctoriales comme le safran ou l’anthémis ; bien sûr les incontournables aromatiques, menthe coq, origan, estragon… et plus rares, les curiosités d’antan comme la courge pèlerine, la carotte violette, la pimprenelle ou encore la mandragore. Une belle parenthèse épicée et parfumée au coeur de Castelfranc.

05 65 36 22 93

Castelfranc

Jardin Médiéval

Jardin Médiéval

Parc et jardin

Au coeur de Cardaillac, le jardin médiéval vous prend par la main et vous raconte la petite histoire des plantes médicinales et tinctoriales. Saviez-vous qu'avant de servir à la fabrication des bonbons, la guimauve était utilisée pour élaborer des pommades calmantes ? Et l'angélique ? Derrière ce nom plein de promesses, se cache une plante dont la racine est un excellent tonique et permet de lutter contre la fatigue. Quant à la garance, sa couleur rouge vif servait à teindre les textiles. Dire d'un jardin qu'il est passionnant relève presque de la banalité et pourtant. Celui-là l'est vraiment. A l'ombre des pergolas tressées, sous un saule aux sages plumetis, les carrés s'organisent au fil des plessis, ces haies de tiges entrelacées de châtaignier ou de noisetier. Plus de 150 espèces sont à découvrir, présentées chacune par un texte qui précise l'origine, les propriétés et l'utilisation que l'on en faisait au Moyen Age. Pour faire durer le plaisir, ce jardin est entouré d'un parc de détente avec espace de jeux enfants, terrain de boules et coin pique-nique.

05 65 40 14 32

Cardaillac

Les Jardins Secrets

Les Jardins Secrets

Parc et jardin

Cahors cache un secret, ses jardins. Des petits bouts de verdure insoupçonnés dissimulés à l'arrière d'une bâtisse, à l'ombre d'un porche et qui d'un bouquet à l'autre racontent quelques bribes d'histoire de la ville. Dès le début en 2002, le but a été de camper le décor de Cahors la médiévale, Cahors la cité commerçante, Cahors l'érudie. Le résultat ? 25 jardins secrets qui valorisent une histoire et un patrimoine particulièrement riches et que l'on peut découvrir en suivant les feuilles d'acanthe fixées au sol. Pas à pas, les jardins livrent leurs secrets, évoquent les croyances et parlent des fonctions de ces lieux qui font aujourd'hui l'âme de Cahors. A découvrir particulièrement de mai à octobre quand les jardins sont les plus beaux. Un guide de visite gratuit est disponible à l'Office de Tourisme de Cahors.

05 65 53 20 65

Cahors