Pascal Bardet, l'enfant du pays devenu chef étoilé

Pascal Bardet © Nelly Blaya – Département du Lot

Il a le Lot dans les veines. Pour lui, fils d’agriculteur, les produits du terroir lotois sont l’une des composantes de son ADN.

Ce grand chef figeacois s’est construit durant des années auprès des plus grands et notamment Alain Ducasse. En 2013, il rentre au pays, pour reprendre les rênes de son propore restaurant.

L'ambassadeur Pascal Bardet ne s'exprime pas seulement par goût de la diplomatie : le Lot, c'est un paradis dont il espère et fait en sorte que toutes les frontières soient ouvertes.
Le seul passeport qui vaille n'est-il pas le sens de la transmission et du partage ?

Quand je suis revenu dans le Lot, outre mon attachement de toujours pour cette terre, comme pour les gens d'ici, et en premier lieu les producteurs, mon objectif était de mettre en avant leur culture, leur savoir-faire, leurs produits. Que cette ambition soit déclinée et partagée par tout un réseau, par la collectivité comme par des hommes et des femmes qui travaillent au quotidien, j'en suis heureux.

Lucile Abbeg au service de la nature

Lucile Abegg © Nelly Blaya – Département du Lot

Lucile travaillait auparavant pour l’enseigne Yves Rocher en Bretagne, elle a voulu changer de vie et aujourd’hui, elle est propriétaire du camping Le Rêve au Vigan avec son conjoint. 

Elle s’épanouie pleinement dans cette nouvelle vie et sur ce territoire.
Elle a engagé sa structure dans une démarche de transition en intégrant la maitrise des énergies, la gestion des déchets, ou encore la consommation locale dans ses habitudes.

C’est avec cette autre façon de vivre que Lucile accueille les visiteurs :
« Nous avons la chance de vivre dans un département préservé, il faut maintenir cette nature sauvage ».

 Le Lot est un joyau trop peu connu malgré les grands noms tels que Rocamadour ou Saint-Cirq-Lapopie. La nature est magnifique, le patrimoine aussi. Lorsque j’invite mes amis ils ont tous envie de revenir ! 

Mélanie Troublé de la villa à la campagne

Mélanie Troublé © Nelly Blaya – Département du Lot

En juin 2018 c’est la concrétisation de ce changement de vie. Mélanie avec son mari et son fils décident de tout quitter à Bordeaux pour s’installer à Cahors.

L’idée du bar à bières est devenu rapidement une évidence. Pour l’ex-bordelaise, tout le charme du territoire réside dans sa douceur de vivre.
Ici, les habitants prennent la vie du bon pied, même lorsqu’ils ont des emplois à fortes responsabilités.
Dans la rue, chacun prend le temps de discuter, c’est tout nouveau pour nous !

Lorsque l’on a goûté à cette qualité de vie on ne peut revenir en arrière.

Quand nous avons découvert le Lot il y a deux ans lors de nos vacances, ce fût le coup de foudre. Cette nature et ces paysages nous ont époustouflés. Nous voulions en profiter toute l’année.

Laÿla Nahas, une nouvelle vie sur-mesure

Layla Nahas © Nelly Blaya – Département du Lot

Paris, destination Carlucet. Laÿla occupait un poste de designeuse dans la joaillerie à Paris. En 2016 elle décide de suivre son compagnon direction le Lot.

Pour s’inscrire pleinement dans ce nouveau territoire qui l’a adopté, elle lance sa propre marque, l’Oiseau Lyre, une enseigne de papeterie, bijoux et objets de décoration en papier.

Convaincue que le Lot est un département qui tend à être connu, elle ne manque pas une occasion de le valoriser, à travers son compte instagram @atelier.loiseaulyre.
Elle y poste des photos de ses créations mais pas que, on y trouve des photos splendides de la nature à l’état pur du Lot.
Elle aime partager des instants de beauté quotidiens.

 Lorsque je suis arrivée je suis restée béate devant la beauté des paysages ! Il y a quelque chose de magique ici que je n’ai jamais vu nulle part.

 

Retrouvez tous les ambassadeurs Oh My Lot ou devenez en un !
www.oh-my-lot.fr/ambassadeurs