© Cyril Novello

Autoire

Un village au pied de la falaise

Dans la famille « Plus beaux Villages de France », je voudrais le plus renaissance !

Imaginez un cirque impressionnant éclaboussé du vert des arbres, ourlé du blanc des roches et vous devinerez Autoire. Havre de verdure, ce village de caractère niché au pied des falaises dégage une atmosphère bien particulière de part son castrum historiques et ses petites ruelles cachées. Ici, le charme règne. Le point de vue qui surplombe le village depuis le haut des falaises offre quant à lui un panorama à couper le souffle sur la vallée de la Dordogne !

Une cascade de toits bruns

Là, entre Gramat et Saint-Céré, sur le causse réchauffé par le soleil, Autoire aligne ses maisons en une cascade de toits bruns et de façades claires. Dans une harmonie de couleurs, on découvre une fontaine, des maisons à colombages, d’élégantes gentilhommières flanquées de tourelles. Lieu de villégiature des notables de Saint-Céré, le castrum médiéval d’origine s’est enrichi au 17ème et 18ème siècle de somptueux manoirs. 

Le petit Versailles

Longtemps protégé par les vicomtes de Turenne, Autoire respire une sérénité que ses huit siècles d’existence ont ancré avec force. Parce qu’ici furent construits manoirs et châteaux, le village reçu le surnom de « Petit Versailles » et s’est vu décerné le titre de « Plus Beaux Villages de France ». Au cœur du bourg castral, les maisons forment un rempart circulaire autour de l’église romane. À proximité, le château des seigneurs locaux qui contrôlaient le village du 11ème au 17ème siècle, abrite aujourd’hui la mairie

Le château des Anglais et la cascade d'Autoire

Le charme d’Autoire tient aussi à son environnement exceptionnel : un cirque de falaises calcaires d’où surgit le ruisseau du Toire, dans une impressionnante cascade de 30 mètres.

La balade le long du GR est très prisée : le chemin de crête y dévoile des vues exceptionnelles. Le dépaysement ne serait pas complet sans un passage à la forteresse des Anglais, incroyablement accolée à la falaise du cirque. Ce château servit aux compagnies anglaises pendant la guerre de Cent ans et aux brigands des environs. Depuis, la sérénité a regagné le cirque où seul le tumulte des eaux vient rompre le calme environnant.

Ne pas rater !

Ses pigeonniers carrés et ses manoirs parfaitement restaurés

Sa cascade de 30 mètres, la plus haute du département

Son point de vue sur le cirque majestueux. Effet Waouh garanti !