© Philipe Imbault

La noix du Périgord

Franquette, marbot, corne, grandjean...

C'est la Noix du Périgord !

4 variétés pour une AOP (Appellation d’Origine Protégée) depuis 2004.

Cultivée aussi dans le Lot : on l’aime fraîche, sèche, entière ou en cerneaux… et en huile, c’est du bonheur en bouteille. Tous les derniers dimanches d’octobre on la célèbre à Thégra : dégustations, démonstrations, recettes…  Vive les omégas 3 !

Où produit-on la noix ?

L’aire géographique de production, d’élaboration et de conditionnement de la Noix du Périgord s’étend sur 612 communes dont la majorité se situent dans les départements de la Dordogne, du Lot, de la Corrèze et de la Charente.

Quand produit-on la noix ?

La récolte de la noix démarre avec la noix fraîche à la mi-septembre. La noix sèche prend ensuite le relais début octobre.
Les opérations de récolte sont suivies du séchage des noix, puis du cassage et de l’énoisage pour une partie de la production, destinée au marché du cerneau de noix et de l’huile de noix. Les moulins commencent à fabriquer de l’huile de noix avec le produit de saison dès fin novembre, décembre, en fonction des conditions climatiques et de récolte.

Autres produits du terroir