Plus cher que le caviar, il est le fruit d'une fleur bleue et a été rapporté chez nous par les croisés. Dans le Lot, sa terre d'élection depuis le 11ème siècle, on l'appelle l'or rouge. Il vaut d'ailleurs presque aussi cher : autour de 30 000 € le kilo ! Mais pas besoin d'en utiliser autant : 0,1 g suffit à parfumer un plat pour 4 personnes.
La culture du crocus sativus est délicate, surtout lors de la récolte des stigmates, trois par bulbe, qui a lieu en octobre-novembre.
Plein d'imagination, les lotois ont rivalisé d'ingéniosité pour marier cette épice aux productions locales. Très utilisé par les chefs lotois, on trouve aussi du fromage de brebis au safran du Quercy, des sorbets et glaces au safran, des bonbons, des sirops, des apéritifs...

Idée recette

En entrée, en plat ou en dessert, le safran accompagne de nombreux plats...à vos fourneaux !

Quand produit-on du safran ?

Le Safran est une plante à végétation inversée qui fleurie en octobre pendant 3 semaines environ. Son terrain idéal est argilo calcaire très filtrant. Il faut récolter à la main 200 000 fleurs pour obtenir 1 kilo de safran sec.
Les fleurs sont cueillies tous les matins et émondées à la main. L’émondage consiste à couper délicatement les 3 filaments rouges, à leur base, sans laisser de parties impures. Le séchage se fait au fur et à mesure, à des températures peu élevées et dans un temps le plus court possible. En fin de récolte, le producteur dépose son safran auprès de l’association qui effectue un contrôle du produit, gage de qualité irréprochable.