Voir les photos (3)
Capture d’écran 2023-08-03 à 16.40.23

Festival Travèrs, performances, danse : Underground, Echine, Cadira

Culturelle, Festival, Spectacle, Danse à Faycelles
  • Échine évoque le dos et le labeur, à la fois de l’être humain mais aussi de l’animal. Le l’apparition/disparition d’une forme mi humaine, mi faune, mi bête, en allant de la mécanique du mouvement, à l’animal machine, le corps est en constante métamorphose. Échine est une performance chorégraphique étonnante qui donne comme jamais la parole au dos et invite un corps libre comme un écho à la figure mythologique de la sorcière.

    Underground – Sens dessus dessous, Cie L’oeil ivre / Romain...
    Échine évoque le dos et le labeur, à la fois de l’être humain mais aussi de l’animal. Le l’apparition/disparition d’une forme mi humaine, mi faune, mi bête, en allant de la mécanique du mouvement, à l’animal machine, le corps est en constante métamorphose. Échine est une performance chorégraphique étonnante qui donne comme jamais la parole au dos et invite un corps libre comme un écho à la figure mythologique de la sorcière.

    Underground – Sens dessus dessous, Cie L’oeil ivre / Romain Bertet
    Que se passe-t-il, là-dessous ? Une histoire se dessinerait-elle, invisible à nos yeux ? Serions-nous dans le mauvais sens ? Sommes-nous les témoins de la pensée souterraine d’un homme étrange qui porterait sur ses épaules la terre entière ? Le solo de Romain Bertet déconcerte autant qu’il fascine. D’abord allongé, la tête plantée dans le sol, le corps étendu par terre fait apparaître des mouvements. De contenus, ceux-ci deviennent excessifs jusqu’à ce que le corps se dresse, tel un totem. On entend alors quelques sons, mots, bruits voix, musiques, énigmatiques, qui jouent avec le corps dressé et invitent à l’exploration d’un monde inconnu. En jouant avec le hors-champ, le sous-sol se dévoile et semble fascinant. Ce spectacle totalement hypnotique vous plongera à coup sûr dans l’impossibilité de détacher le regard de cette performance chorégraphique, à moins d’un insolite dénouement… sait-on jamais ?

    Cadira. De la natura a la mesura, Pep Aymerich
    Un homme, un tronc de châtaigner, quelques outils traditionnels, un paquet de gestes précis et 1h40 de travail ! Pep Aymerich, artiste et menuisier, construit sous nos yeux une chaise à la main, en temps réel et à l’échelle 1. Simplicité et technicité, temps long et rythme constant participent, dans cette performance, à la création d’un objet du quotidien que vous aurez hâte de découvrir finalisé dès le premier coup de hache. Alors que vous assistez au processus physique de fabrication d’une simple chaise, les frontières entre menuiserie et performance artistique, entre art et artisanat se diluent. Loin des artifices et des impostures, l’homme se penche avec labeur sur son établi, construit lui aussi à la main pour cette œuvre.
    Dimanche 24 septembre

    10h Faycelles Stade de foot,
    Underground – Sens dessus dessous, Cie L’oeil ivre / Romain Bertet
    Tout public, 30 mm
    Prévoir 15 minutes de marche entre Faycelles et Béduer sur le GR®65

    11h Faycelles GR65
    danse : Échine, Jehane Hamm
    Tout public, 25 mm

    14h de Faycelles, stade de foot
    Cadira. De la natura a la mesura
    prévoir 10 minutes de marche entre Faycelles et Béduer sur le GR®65
  • Tarifs 2024
  • Gratuit
Fermer