Une recette pour 6 personnes

Cuisiner un agneau fermier du Quercy, IGP Label rouge, réputé pour la finesse de sa saveur à la mode réunionnaise, cela surprend, étonne, effraie. Mais vient ensuite la délectation ! Si l’on cuisine en finesse ces épices, l’agneau prend toute sa place dans ce bal de saveurs qui s’ignorent souvent. Le goût si unique de l’agneau du Quercy sait percer dans cet ensemble. Une belle manière de mesurer combien il a du caractère.

Les ingrédients 

  • 1 kg d’épaule d’agneau du Quercy désossée
  • 3 cuil. à soupe de pâte de curry rouge ou vert (rayon exotique des grandes surfaces ou magasin spécialisé)
  • 2 doses de safran… du Quercy aussi
  • 4 oignons blancs
  • 2 yaourts nature
  • 100 gr de noix de cajou
  • 100 gr d’amandes effilées
  • 1 cuil. à soupe de pistaches mondées
  • 300 gr de riz basmati
  • huile – sel – poivre

La préparation 

Découpez en très gros cubes l’épaule d’agneau et faites-les revenir sur toutes les faces dans une sauteuse à bords hauts, dans 4 cuillérées à soupe d’huile.

Pelez les oignons. Émincez-les. Ajoutez-les à la viande dans la sauteuse avec les amandes, les noix de cajou, le safran, la pâte de curry, les 2 yaourts, du sel, du poivre.
Mélangez le tout, couvrez et laissez mijoter pendant 45’ à feu doux.

Faites cuire le riz basmati en suivant les indications portées sur le paquet, puis ajoutez les pistaches et réservez au chaud jusqu’au moment de servir en accompagnement du cari.