Une réputation mondiale

Premier choc, la cité, qui est en fait un minuscule village à la réputation mondiale, vue depuis l’Hospitalet ! Bâtie en paliers successifs à flanc de falaise, elle s’accroche sur 120 mètres au-dessus d’un canyon où coule l’Alzou. Ses maisons, ses toits et ses églises semblent faire partie du rocher.

Quel génie a donc imaginé et construit Rocamadour ? Votre visite vous le révèlera peut-être. Déjà, au Moyen Age, Rocamadour suscitait l’admiration. Au XIIème siècle, les pèlerins parcouraient l’Europe entière pour venir prier ici. Le village détenait les reliques de Saint-Amadour (fameux ermite qui a trouvé la solitude à Rocamadour). Il était également le sanctuaire vénéré de la Vierge Noire.

Une visite guidée de Rocamadour ?

Vous entrez dans la cité par la porte du Figuier avant de suivre la rue de la Couronnerie : l’unique rue de Rocamadour, très animée avec ses boutiques et ses restaurants. Vous parvenez ensuite devant un escalier monumental (233 marches !) qui vous amène au parvis où se pressent sous la roche 8 églises et chapelles.
A voir absolument : la chapelle Notre-Dame. Vous y découvrirez la Vierge Noire, frêle silhouette de bois. Enfin, dominant les sanctuaires et le village, le Château dont les remparts se visitent, offre un panorama vertigineux sur la cité. 

Plus d'infos par ici : www.vallee-dordogne-rocamadour.com

A voir, à faire, c'est ici