Ce territoire compte des sites paysagers remarquables, dont certains sont protégés ou reconnus pour la qualité de leur patrimoine naturel. Différents paysages se retrouvent ici : les vastes plateaux calcaires des Causses, la terre riche du Limargue, les crêtes marquées du Ségala et les prémices du Massif Central ou encore les vallées sinueuses du Lot et du Célé. En point d'orgue de ce territoire, la ville de Figeac, classée Ville d'Art et d'Histoire et patrie de Champollion.

Figeac, Ville d'Art et d'Histoire

Cette ancienne cité, fondée sur les rives du Célé est depuis le Moyen Age une ville commerçante dynamique, ouverte sur le monde. Les anciennes maisons de marchands forment un cadre urbain exceptionnel, qui reflète l'évolution de l'art au Moyen Age. Des arcades des boutiques médiévales aux « soleilhos » (greniers ouverts) où l’on faisait sécher les fruits, on peut ainsi lire sur les façades de grès les évolutions de l’architecture. Cette petite ville rurale est devenue depuis la première moitié du XXème siècle une ville aux activités économiques de pointe.    

Figeac entretient une relation étroite avec le célèbre égyptologue Jean-François Champollion et deux lieux phares de la ville en témoignent :

- Le Musée Champollion-Les Ecritures du Monde installé dans la demeure familiale de l'égyptologue. Il rassemble des collections, faites d'objets d'écriture et de caractères du monde entier, qui expriment la merveilleuse diversité des cultures. Le Musée, s'ouvre sur la ville par une façade aux "1000 lettres", toutes de cuivre et de verre, créant des signes de lumière sur les sols colorés des salles d'exposition. Un voyage passionnant dont Champollion est à la fois le héros et le guide.

- Vos pas vous mèneront ensuite place des Ecritures, où règne un parfum d’exotisme. Une immense dalle de granit noir portant des hiéroglyphes recouvre entièrement la place. Elle représente la « pierre de Rosette », ce fragment de stèle égyptienne qui permit à Champollion (1790-1832) de décrypter l’écriture des Pharaons.

Des villages de charme où il fait bon flâner

Un peu partout, il fait bon s'arrêter et prendre le temps de découvrir ces beaux villages qui jallonnent le territoire : Lacapelle Marival et son imposant château, Assier avec son château et son église de style renaissance, Marcilhac sur Célé organisée autour de son ancienne abbaye bénédictine, Cajarc blottie dans un cirque de plateaux calcaires au bord de la rivière Lot, Capdenac le Haut et Cardaillac perchés sur un éperon rocheux et tous deux classés "Plus beaux Villages de France", ou encore Espagnac-Sainte-Eulalie implanté dans la vallée du Célé  qui accueille un magnifique prieuré. 

Des grands sites paysagers

Les Causses, un paysage de Pierre : situés à l'ouest du territoire, les causses forment de grands plateaux calcaires modelés par l'érosion et séparés par les rivières du Lot et du Célé. Des pelouses sèches et naturelles, favorisées par la pratique du pâturage, dominent ces plateaux.

Les riches terres du Limargue :  de par sa position intermédiaire entre les Causses et le Ségala, cette fine bande géologique étroite de 4 à 5 km dans un axe sud-est à nord-ouest possède des sols variés et complémentaires. le Limargue présente une multitude de petites unités : grandes étendues de prairies, le bocage avec de grands rideaux de chênes, la mosaique de champs et de prairies semées de noyers.

Le relief du Ségala : cette prolongation querynoise du Massif Central se place à l'est du territoire. Le relief, variant de 400 à 783 mètres, dessine une variété de paysages. Par ses sols et son altitude, le Ségala constitue une région particulière, à la biodiversité riche, liée prinicpalement à la forêt et aux zones humides. Le lac du Tolerme offre un cadre exceptionnel de loisirs de pêche, de randonnée, de baignade, de jeux et de sports nautiques.

La fraîcheur des vallées du Lot et du Célé : elles possèdent un étagement paysager commun : la rivière, le fond de vallée agricole, les terrasses habitées ou exploitées et les versants sauvages. Ces vallées étroites composées de versants abruptes forment un parcours sinueux exceptionnel.

Consulter nos idées de circuits voiture pour découvrir ces paysages : Circuit du Ségala et Circuit des Vallées du Lot et du Célé

Un terrain de jeux idéal pour les activités de pleine nature

De nombreux circuits de randonnée jallonent ce territoire et il est également traversé par le Chemin de St Jacques de Compostelle, le GR 65 qui part du Puy-en-Velay pour rejoindre Saint-Jean-Pied-de Port. Figeac est une étape importante de cet itinéraire et vous offre trois options pour poursuivre votre route : le GR65 classique qui passe par le Causse et rejoint la Vallée du Lot à Cajarc, le GR651 qui passe par la Vallée du Célé ou enfin le GR6 qui passe par Cardaillac, Lacapelle Marival avant de rejoindre Rocamadour et de redescendre vers Cahors.

Les activités liées à l'eau ont ici une place essentielle : baignade en eau naturelle, pêche en rivière et plans d'eau, canoë-kayak sur le Célé, canyoning mais également la plongée souterraine (les Vallées du Lot et du Célé sont le 1er spot européen de la plongée spéléologique avec le Ressel de Marcilhac-sur-Célé comme site phare).
Le pôle Pleine Nature de la Vallée du Célé positionne la Vallée du Célé comme une destination de loisirs pour tous les publics, vous n'avez plus qu'à choisir votre activité !

Plus d'infos par ici : www.tourisme-figeac.com