© Cyril Novello

Espagnac‑Sainte‑Eulalie

L'un des joyaux de la vallée du Célé

Un écrin de verdure sur le chemin de St Jacques de Compostelle

Non loin de Figeac, lové au creux d’un méandre du Célé rive gauche, Espagnac-Sainte-Eulalie est un petit village qui abrite un prieuré magnifiquement conservé, le prieuré Val Paradis ! Espagnac-Sainte-Eulalie a conservé la quiétude de son ancien prieuré couronné d’un clocher exceptionnel. Les imposants vestiges de l’abbaye, font de ce bourg une halte privilégiée dans cet écrin de verdure.

Sur le chemin de St Jacques

Ce bourg est une halte privilégié sur le GR 651, alternative du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Il accueille de nombreux pèlerins dans son gîte d’étape communal.

Fière de son prieuré

Du nom de « Val-Paradis » ce prieuré datant du XIIe siècle à longtemps accueilli des religieuses. Il  était composé de plusieurs bâtiments dont l’église et une enceinte fortifiée entourait l’ensemble, qui possédait trois portes dont une seule subsiste encore et donne accès au chemin des Dames – qui se visite tout comme le cloître. La tour clocher de l’église d’Espagnac-Sainte-Eulalie est exceptionnelle : c’est une jolie tourelle carrée en colombages de bois, coiffée d’un toit pyramidal en lauzes.

Un circuit au coeur de la vallée du Célé