Vue aérienne du coeur de FigeacVue aérienne du coeur de Figeac
©Vue aérienne du coeur de Figeac|Maxime Audouard

Week-end patrimoine à Figeac

Séjour sans voiture

Figeac est accessible en train et peut être exploré entièrement à pied. Nous vous proposons un programme pour vous immerger dans le charme de la ville, plonger dans son passé riche et savourer la gastronomie locale. Préparez votre séjour en consultant également notre sélection d’hébergements de charme. Figeac vous attend pour une escapade mémorable à la découverte de ses trésors historiques.

Idée week-end
2 jours
pour 2 personnes

Un patrimoine remarquable

Découvrez Figeac, une ville chargée d’histoire, avec ses maisons médiévales, ses ruelles pavées. Profitez d’un week-end pour explorer la ville qui a vu naître Jean-François Champollion, le célèbre égyptologue dont la maison est aujourd’hui un musée incontournable sur les écritures eu leur histoire.

Programme du samedi

Le matin : le marché et la visite de la ville

Le samedi matin, Figeac s’éveille avec un marché tout en couleurs qui fait vibrer la ville. Chaque semaine, les étals s’installent place Vival, autour de l’hôtel de la Monnaie, sous la halle couverte et jusque sous les fenêtres du musée sur la place Champollion. Profitez-en pour faire connaissance avec la ville, rencontrer les producteurs et les commerçants et peut-être rapporter quelques saveurs locales.

Au cours de la matinée, vous pouvez également déambuler dans les ruelles de Figeac pour un peu de « lèche-vitrine ». Quelques boutiques d’artisans valent le coup d’oeil :

  • La coutellerie Chassint : Fabrice Chassint exerce le métier d’artisan ferronnier d’art et nourrit une passion pour les couteaux et l’aviation. Son tout premier chef-d’œuvre est le couteau de poche « Le Figeac », qui rend hommage à une hélice Bréguet conçue dans les années 1900 par la société Figeacoise Ratier-Figeac.
  • Atelier 36 : un espace accueillant où chacun est convié à exprimer sa créativité au sein d’un atelier de poterie.
  • Les magasins collectifs tels que Les Champollionnes ou la boutique éphémère Arts et Envies vous offrent une gamme d’articles conçus par des créateurs locaux.

Nos conseils pour le déjeuner :

    • S’attabler dans un néo-bistro La racine et la moelle, un restaurant où le menu change tous les jours en fonction des produits de saison. Vous y êtes chaleureusement accueilli par Michael et Julie, deux talents Gault et Millau.
    • Savourer des moules parfumées ou d’autres spécialités de poisson au restaurant Le Safran qui doit son nom à la fameuse épice produite dans le Quercy depuis le Moyen-Âge… mais aussi à la pièce d’un gouvernail de bateau.
    • Manger sur le pouce sur les berges du Célé avec un pique-nique constitué des produits locaux achetés au marché.

     

     

    Suggestions de visites dans l’après-midi :

    La meilleure façon de découvrir le cœur historique et ses édifices les plus emblématiques, c’est de suivre le circuit des clés de Figeac.
    30 clés vous indiquent le chemin à suivre et vous amènent vers 26 bâtiments révélateurs de la richesse architecturale de Figeac. Découvrez-les à votre rythme et prenez le temps d’observer leurs façades… ainsi que les soleilhos, des greniers ouverts utilisés comme séchoirs, typiques de la ville. Vous pouvez télécharger le livret en ligne ou le retrouver à l’Office de tourisme (compter environ 2h pour la balade). Trois monuments méritent que l’on s’y attarde un peu :

    • l’abbaye Saint-Sauveur : située au bord des rives du Célé, l’abbaye fut à l’origine de la naissance de la ville. Prenez le temps d’observer son impressionnant intérieur, sa jolie chapelle et ses superbes vitraux.
    • les salons du Collège du Puy / le musée d’histoire  : à la fin du XVIIe siècle, le collège-séminaire du Puy était l’un des principaux monuments de Figeac. Aujourd’hui, les appartements du supérieur révèlent leur riche décor de boiseries sculptées et de toiles peintes. Le musée d’histoire de Figeac incarne la mémoire de la Ville mais témoigne aussi des voyages lointains qu’ont effectués ses donateurs (ouvert uniquement en saison ou toute l’année sur demande auprès du Musée Champollion).
    • l’Espace patrimoine « Portrait d’une ville, Figeac »: l’exposition permanente est consacrée à l’histoire et l’architecture de la ville. Approfondissez vos connaissances sur les mille ans d’histoire de Figeac ! Selon la saison, vérifier les horaires d’ouverture.

    En fin d’après-midi, la visite se poursuit au Viguier du Roy à l’heure de l’apéro ! Osez pousser la porte de l’un des plus beaux hôtels de la ville, un lieu chargé d’histoire. Au bar, vous pouvez déguster une bière ou un verre de vin local dans le cadre magique et raffiné des salons de l’hôtel (en saison seulement).

     

    Pour le dîner au restaurant :

    • Après l’apéritif, si vous avez envie de poursuivre la soirée dans ce cadre magnifique, vous pourrez manger à La Dînée du Viguier, au sein de l’hôtel. Dans ce restaurant gastronomique à la carte raffinée, le chef propose une cuisine généreuse avec des produits de saisons, avec une forte inspiration régionale.
    • Situé dans le cœur historique, Les Anges Gourmands vous accueille dans un cadre cosy à deux pas de la place Champolliion.

    Programme du dimanche

    Une randonnée pour débuter la journée :

     

    Cette petite randonnée de 4,5 km vous mène jusqu’à l’aiguille du Cingle, mot occitan pour dire méandre. Érigée là depuis la fin du XIIIe siècle, sa fonction est mystérieuse. De là vous admirez l’architecture de Figeac en prenant de la hauteur.

    Cette marche vous fait découvrir la ville, son implantation et son urbanisme tout en traversant un pan de son histoire rurale. Passant des bois aux pâtures, et par les anciennes vignes, le chemin permet de mieux comprendre Figeac dans son ensemble. Il vous emmène aussi au pied d’un monument énigmatique de la ville : l’aiguille du Cingle, mot occitan pour dire méandre. Érigée là depuis la fin du XIIIe siècle, sa fonction est mystérieuse, tout autant que pour la seconde, dressée à Nayrac, en face.

    Nos conseils pour le déjeuner :

    • La Table de Marinette : à quelques pas du centre historique, ce restaurant propose une cuisine traditionnelle aux saveurs du Lot
    • Le Marché des Délices : dans cette boutique de producteurs située sur la place Vival, vous pouvez déguster des plats 100% quercynois comme de la saucisse de canard, du magret fumé, du foie gras poêlé ou encore des salades bien garnies, arrosés d’un petit verre de vin de Cahors
    • Dans le centre historique, quelques brasseries sont ouvertes le dimanche midi pour manger un plat rapide en terrasse avant d’enchainer sur le programme de l’après-midi !

    Finir avec l’incontournable Musée Champollion – Les écritures du monde

    A ne pas manquer lors de votre week-end patrimoine à Figeac : la visite du Musée Champollion, installé dans la maison natale de Jean-François Champollion. Cette histoire a commencé il y a 5 300 ans… Cette histoire, c’est celle des Écritures du Monde. De l’extérieur, c’est beau et ça donne le ton : d’un côté une façade médiévale en pierre, de l’autre une façade aux mille lettres du monde entier, faite de cuivre et de verre… À l’intérieur, à partir des travaux du célèbre déchiffreur des hiéroglyphes, les collections racontent la fabuleuse aventure de l’écriture et invitent à un voyage à travers les cultures du monde entier. Quelques pas de plus pour découvrir la Place des Écritures et sa célèbre reconstitution géante de la pierre de rosette : une pure merveille !

    Transport

    Voyagez malin, prenez le train !

    Rien de tel que de laisser votre voiture de côté et de partir en train pour ce week-end à Figeac. Vous ferez du bien à la planète et à votre portefeuille !

    La gare est située non loin du centre ville (10 mn de marche) et l’ensemble du programme est accessible à pied.

    Si vous habitez à Toulouse ou en Occitanie : profitez du train à 1 euro les premiers weekends de chaque mois.

    Le tarif à 1€ est proposé en fonction des disponibilités et l’achat du billet à 1€ est possible au plus tôt 10 jours avant la date de votre voyage.

    Si toutefois vous ne pouvez pas venir en train, les parkings sont gratuits les samedis après-midi et dimanches.

     

     

     

    Pourquoi c'est sympa

    Une ville au bord du Célé

    Visites, patrimoine et histoire

    Une ville à taille humaine

    Accessible en train

    Fermer