© Lever du soleil sur Espagnac-Ste-Eulalie | Lot Tourisme - Teddy Verneuil

Les points de vue du Lot

Prenez de la hauteur

Et laissez-vous surprendre

Avec le patrimoine, le relief est un atout majeur du Lot. Il lui donne du caractère.
Ses causses calcaires entaillés par les vallées du Lot, de la Dordogne et du Célé révèlent des falaises parfois vertigineuses, des méandres langoureux, des villages et des châteaux accrochés au-dessus de la rivière, des paysages sublimes et variés et surtout de nombreux points de vue.
Pour être subjugué, il faut savoir prendre de la hauteur. Au bout d’une falaise, à la pointe d’une tour, au détour d’un méandre, avec vue sur la rivière, une ville ou un village, le Lot regorge de panoramas plus ou moins cachés, plus ou moins accessibles… Le « beau » ça se mérite !

Ne repartez pas du Lot sans vous être rendu sur un de ces points de vue et avoir éprouvé cette sensation unique d’apaisement et de sérénité qui vous envahi. A cet instant présent, tout est possible et le monde est à vous.

Voici pour vous notre top 10 des points de vue pour en prendre plein les yeux.

Rocamadour

C’est par le haut de Rocamadour, à l’Hospitalet que l’on accède au point de vue du Belvédère sur la cité. Impossible de se tromper, cette petite esplanade est juste à côté de l’hôtel-restaurant qui porte le même nom ! Vous pouvez vous garer à proximité sur les parkings alentours.

De là, vous avez une vue exceptionnelle sur le canyon de l’Alzou et sur l’architecture vertigineuse du site, depuis le fond de la vallée jusqu’au sommet de la tour du château. Pour les lève-tôt, le lever du soleil sur le village est un moment précieux à moins que vous ne préfériez attendre la tombée de la nuit pour profiter de la vue sur le site éclairé.

Nous vous conseillons également un petit détour par le coin du photographe aménagé le long de la corniche ou encore une petite escapade jusqu’aux remparts qui offrent également une vue à couper le souffle.

Une chose est sûre, quel que soit le lieu, la vue sur Rocamadour ne s’oublie pas.

Ruines de taillefer

Pour atteindre ce panorama époustouflant sur la vallée de la Dordogne, il faudra marcher un peu. Une très jolie randonnée de découverte au départ de Carennac permet d’atteindre ce promontoire en moins de 2 heures. Pour les moins courageux, il est possible de s’approcher par la route par la D60 depuis le village de Gintrac, il n’y aura alors que quelques centaines de mètres de marche.

On arrive sur le site par un large chemin bordé de murets de pierre sèche et à la vue des ruines, on comprend aussitôt pourquoi ce château fort a été construit ici. Il domine majestueusement la vallée de la Dordogne. Une large vue vers l’est, dans l’axe de la rivière se dévoile. On distingue en contrebas le village de Gintrac, puis les pentes verdoyantes des collines et la large plaine cultivée parsemée de noyeraies où coule la rivière Dordogne. Au loin, le profil du château de Castelnau-Bretenoux se dessine dans la brume. Pour profiter au mieux de la magie et de la sérénité du lieu, nous vous conseillons d’y aller au printemps au tout début du jour pour assister au lever du soleil face à vous. Prenez le temps de vous poser et de contempler.

 

Roc Coulon ou Roc des Monges


Ce panorama est accessible par la route ou bien à pied par le circuit « Des Rochers et Des Hommes  » au départ du village de Saint-Sozy dans la vallée.
L’itinéraire que vous empruntez pour arriver en haut de la falaise vous demande quelques efforts que vous oubliez vite car le chemin au milieu des buis et parfois à flanc de falaises est de toute beauté. Une fois le raidillon franchi il ne vous reste que quelques mètres pour atteindre le point de vue et la table d’orientation, d’où vous dominez la rivière qui sépare le causse de Martel et de celui de Gramat.

Le souffle court, vous admirez devant vous la majestueuse vallée de la Dordogne. De part et d’autre observez les noyeraies si typiques de cette vallée, les champs de maïs et de tabac. Privilégier le petit matin pour vous y rendre et assister au lever du soleil, le spectacle en sera encore plus magique. Et si vous y allez en automne, peut-être serez-vous accueilli par une mer de nuage avec la brume matinale. Un moment très poétique…

Saut de la Mounine

Ce point de vue résume la topographie du département du Lot : la rivière Lot sinueuse, les falaises de calcaire qui délimitent les vallées
et le causse sec et rocailleux en haut de la falaise.

Ce qui frappe en arrivant ici, au-delà du silence, c’est ce panorama époustouflant sur la vallée du Lot. À gauche sur l’autre rive, vous apercevez le village de Montbrun et son château si vous avez de la chance. C’est aussi un spot parfait pour observer les rapaces tournoyant au-dessus des falaises.

Le lieu est également connu pour la touchante légende qui y est attachée : Le sire de Montbrun, voulant punir sa fille pour l’amour qu’elle portait au fils de son pire ennemi, voulut la précipiter du haut de la falaise. Ce fut un ermite qui la sauva, en déguisant une petite guenon (« mounine » en langue d’Oc), avec les vêtements de la belle. Il la jeta du haut de la falaise, en lieu et place de la jeune fille. Regrettant son geste, le père fut tellement heureux de voir que sa fille était sauve, qu’il lui pardonna…

Saint-Cirq-Lapopie

Qui dit village perché dit forcément point de vue !

En effet ce village médiéval incontournable offre de nombreux panoramas grâce à sa situation géographique. Accroché à un rocher dominant la rivière Lot, ce village préservé offre à chaque recoin une perspective remarquable.

Nous avons sélectionné 3 points de vue à voir absolument lors de votre visite de Saint-Cirq-Lapopie.

Entrée du village

L’idéal est d’arriver par le bas du village depuis le pont de Tour-de-Faure et de stationner au premier parking. Appareil photo à portée de main, engagez-vous à pied dans la montée et vous verrez que cette courte ascension sera très vite récompensée par une arrivée sur le plus beau point de vue sur le village de Saint-Cirq-Lapopie. En effet au détour d’un virage, une borne kilométrique un peu spéciale sera le point de repère. Vous y découvrirez une vue à couper le souffle de l’ensemble du village pentu avec cette harmonie de toitures et de façades médiévales, cette église majestueuse accrochée au bord de la falaise au pied de laquelle coule le Lot, 80 m plus bas. Sur votre droite, observez un morceau de rempart avec une ouverture : la porte de Rocamadour.

Rocher Lapopie

Il faut emprunter cette rue de la Pelissaria pour traverser le village et remonter dans sa partie haute, au-dessus de l’église ; c’est ici que se trouve le 2ème point de vue, celui du rocher de la Popie. Nous sommes sur les ruines de l’ancien château et le sommet du rocher offre un panorama à 360 degrés. Sur la partie est, vous êtes en surplomb du Lot, on voit très loin vers l’amont avec l’église en premier plan. A l’ouest coté village, vous avez une vue imprenable sur les toitures et les ruelles piétonnes typiques du village.

Haut du Village

Pour profiter du dernier point de vue de notre sélection, il faudra monter tout en haut du village et prendre le chemin qui longe la route vers le parking P5. Votre point de repère est un pigeonnier isolé joliment restauré : le pigeonnier de Bancourel. A droite, à l’entrée du parking, vous découvrirez une vue impressionnante du rocher de la Popie qui surplombe le Lot. Une partie du village est cachée mais on devine sa présence, bien protégé derrière cet édifice naturel.
Petit conseil de visite : le matin, entre le lever du soleil et la mi-journée, le village est magnifiquement mis en lumière, surtout au printemps et à l’automne. Mais chut, ne le répétez pas trop pour préserver le calme et la sérénité du lieu où seuls les oiseaux troublent la quiétude du village…

 

Saint-Géry

En face de l’épicerie du village prenez la route qui monte vers les falaises. En suivant le panneau « Point de vue », vous accédez en voiture par la route puis par un chemin qui longe la falaise. Ici pas d’aménagement spécifique mais un point de vue naturel qui offre une magnifique vue sur la vallée du Lot. Observez cette image digne d’une carte postale : la rivière qui serpente, en contre-bas le village de Saint-Géry, en face le hameau de Pasturat et sur la droite le village de Vers.

Pour ceux qui veulent en profiter un peu plus, un chemin de randonnée « Le circuit du rocher pointu » accessible au bout de la corniche, permet de longer les falaises et de découvrir différents angles de vues sur les méandres du Lot.

Pour se poser et s’attarder, des rochers bien plats sont particulièrement propices à la lecture ou à la sieste ! Ne soyez pas surpris de croiser des grimpeurs, le lieu est un spot d’escalade très prisé.

Mont Saint Cyr

Tous les chemins mènent au Mont-Saint-Cyr… ou presque ! A pied, depuis le centre-ville de Cahors, empruntez les chemins balisés depuis le pont Louis Philippe ou le pont de Cabessut. Bien sûr ça grimpe ! Rassurez-vous, le site est également accessible facilement en voiture.

Incontournable lors d’une visite de Cahors, ce lieu offre un point de vue exceptionnel sur la ville, entourée par le méandre du Lot. Ici, il faut venir à toute heure du jour comme de la nuit. En journée, on y devine l’histoire de la construction de Cahors, à travers l’observation des différentes architectures. De nuit, c’est un autre spectacle, avec toutes ces lumières qui s’éclairent progressivement, après un joli coucher de soleil.

Les jours de beau temps, c’est LE spot à ne pas manquer pour un pique-nique / barbecue, suivi d’une petite sieste dans l’herbe.

BÉLAYE

Après quelques virages, vous voilà arrivé à Belaye, petit village perché composé de quelques jolies maisons en pierre. Garez-vous près de la mairie pour accéder au point de vue qui se trouve à quelques pas. Les jours ensoleillés, vous croiserez peut-être quelques boulistes ou des familles venues pique-niquer. Une ambiance de calme règle ici.

Ouvrez les yeux et découvrez ce panorama unique sur la basse vallée du Lot. En contre-bas, la rivière forme une boucle qui entoure vignobles et champs cultivés : un patchwork dont les couleurs varient à chaque saison. Au loin, vous apercevez les villages de Prayssac et d’Anglars-Juillac, que vous pourrez repérer grâce à la table d’orientation.

Un petit conseil : prenez place en terrasse du Couvent pour boire un verre et déguster quelques tapas tout en profitant de la vue.

ESPAGNAC-SAINTE-EULALIE

La vallée du Célé est plus intimiste que ses voisines de la Dordogne et du Lot, ce qui lui donne un charme fou !

Vous pouvez admirer cette jolie vallée en la parcourant en voiture, mais le mieux est sans aucun doute d’oublier votre véhicule et de partir à pied.

Le sentier des falaises dit sentier des Anglais au départ de Brengues est un des plus beaux circuits de la vallée, même s’ils sont nombreux à vous émerveiller.
Il vous conduit à un magnifique panorama au-dessus du village d’Espagnac Sainte-Eulalie. De là vous contemplez les méandres de la rivière qui ondulent devant vous et lové dans le creux d’un méandre du Célé, vous voyez dépasser le clocher du prieuré d’Espagnac. Ce petit village pittoresque mérite que l’on s’y arrête pour découvrir son prieuré. Du bout de cette falaise, on voit nettement la vallée découper le paysage et se frayer un chemin au cœur de ce causse, qui peut paraitre si dur mais qui donne tout son caractère aux paysages lotois. Soyez en sûr, vous serez charmé par cette vue…

SAULIAC SUR CÉLÉ

Sauliac-sur-Célé est un petit village d’une centaine d’âmes. Ce qui impressionne ici, c’est cette immense falaise calcaire qui se dresse au-dessus du village et du château de Géniez comme pour les protéger.

Pour découvrir la plus belle vue sur le village et la vallée, oubliez la voiture et prenez le chemin du « vieux Sauliac ». Garez-vous sur le parking de l’église (plutôt que sur le bord de la route au départ du chemin), au point de départ de la petite randonnée appelé le chemin de la Pierre Levée. Pour un effet « waouh » garanti, parcourrez le circuit de 4 km. Ce magnifique chemin du causse, caillouteux comme on les aime est entouré de murets et de buis si typiques du coin. L’ensemble du circuit est un régal pour les yeux et le clou du spectacle est la descente vers le village en fin de parcours. Le petit chemin débouche d’un coup sur la falaise pour vous en mettre « plein les yeux ». Une fois l’effet de surprise passé, prenez le temps de vous asseoir sur le banc en pierre qui est posé là, comme une invitation à la rêverie avec pour décor la falaise, une rivière, un village, un château…

Carte des 10 points de vue

Toutes les balades avec point de vue

Autres paysages et vallées intimes