Week‑end entre copines en Vallée du Lot

2 jours sans contraintes pour découvrir et se la couler douce
210607 120656 © cyril Novello Lot Tourisme210607 120656 © cyril Novello Lot Tourisme
©210607 120656 © cyril Novello Lot Tourisme|Cyril Novello
21114 Spa Truite Doréeimg 3285©c.seguy Lot Tourisme21114 Spa Truite Doréeimg 3285©c.seguy Lot Tourisme
En hôtel avec spa

Un programme qui allie visites, bien-être et cocooning.
Nous avons trouvé la bonne adresse !

Testé et approuvé par Fred et Cathy

Dans le petit village de Vers

C’est à Vers, petit village de la Vallée du Lot entre Cahors et Saint-Cirq-Lapopie que nous posons nos valises pour le week-end. Avant de rejoindre notre hôtel, nous découvrons le village.

Situé au confluent du Lot et du petit ruisseau le Vers, le village est bordé de falaises de calcaire. Il ne fait pas partie des incontournables de la région mais nous y découvrons des petits coins secrets plein de charme comme l’aqueduc romain taillé dans le rocher, les cascades aux superbes couleurs au cœur du village, ou encore la petite chapelle de Notre Dame de Velles. Nous vous conseillons de déambuler jusqu’au bas du village pour découvrir la place du Communal qui abrite entre autres le jardin des « Murs-Murs » (crée par des bénévoles du village) et qui est aussi le repaire des boulistes du coin. Nous n’avons pas le temps pour une pétanque, nous rejoignons notre hôtel.

Hôtel-Spa La Truite Dorée

Côté hébergement, la Truite Dorée est le seul hôtel du village et nous comprenons très vite que cette adresse est une institution. Il faut dire qu’ici on accueille des touristes depuis 5 générations !

Il fut d’abord un petit relais de poste en 1888 qui s’est transformé en hôtel-restaurant et en guinguette.

Aujourd’hui, épaulée par une équipe fidèle et investie, ce sont Evelyne et Patrick avec leurs enfants, Thibault, en cuisine et Quentin, en salle qui continuent d’écrire avec passion, l’histoire de cette belle saga familiale et veillent sur cette superbe bâtisse quercynoise du 14ème siècle. L’endroit respire la quiétude, pas de doute nous allons être bien.

Ici un maître mot : l’Accueil !

Dès notre arrivée, nous avons senti que tout le monde ici partage cette même passion du métier et des bonnes choses et l’envie de raconter encore longtemps cette si belle histoire.

Nous prenons donc place dans l’une des 28 chambres qui se répartissent dans deux bâtiments et pour nous c’est chambre avec balcon et vue sur le communal et le Vers !

Il est déjà 20h en ce vendredi soir et nous avons hâte de tester le restaurant.

À voir le nombre de voitures immatriculées 46 sur le parking, l’adresse semble très prisée des locaux… c’est plutôt bon signe !

Plaisirs des papilles

Evelyne déambule de tables en tables, notre intuition se confirme : l’adresse est bien connue des habitants du coin et on ne vient pas ici par hasard !

Carte en main, nous comprenons très vite que le plus dur sera de choisir. Les menus et les plats proposés rendent un bel hommage au terroir quercynois et aux produits locaux. Il faut dire que les recettes se transmettent de mère en fille et se réinventent depuis 5 générations. Il y a bien sur des plats signatures comme la truite meunière ou la tête de veau sans oublier le magret de canard, l’agneau fermier du Quercy, le foie gras ou le cassoulet mais pour le soir on se dit que ça fait peut-être un peu trop alors nous optons pour une superbe salade quercynoise.

Magret séché, foie gras, gésiers de canard, le fameux fromage de chèvre Rocamadour, noix du Périgord… tout y est et nous nous régalons ! Pas de doute, la nuit va être bonne.

Un samedi matin au marché de Cahors

Après un bon petit-déjeuner, cap sur Cahors situé seulement à 15km pour aller découvrir son célèbre marché que l’on nous a vivement conseillé. Il a lieu toute l’année le mercredi et le samedi matin place de la cathédrale. Effectivement il vaut le détour !

De nombreux étals multicolores abritent commerçants traditionnels (bouchers, primeurs, charcutiers…) et producteurs locaux (foie gras, fromage de chèvre « Rocamadour », agneau fermier du Quercy, le fameux gâteau aux pommes appelé « Pastis »… ). La magie opère !

Entre 11h et midi c’est l’affluence, tout Cahors et ses alentours s’y retrouvent et les caddies concurrencent les paniers en osier.

Après quelques emplettes, nous nous posons en terrasse pour profiter encore un peu de cette ambiance locale.

Pont Valentré et vieux quartiers

S’imprégner d’une ville c’est aussi déambuler dans ses ruelles, c’est ce que nous faisons après le déjeuner. Cahors se prête à merveille à ce petit jeu. Le boulevard Gambetta, artère principale, sépare la partie récente du Cahors ancien. Nous nous perdons dans le vieux quartier et découvrons les plus anciennes maisons de la ville, de belles maisons à colombages, des portes sculptées ou encore des jardins secrets….
Impossible de quitter les lieux sans voir le Pont Valentré, pont médiéval à 3 tours qui semble faire la fierté et la renommée de Cahors. Entièrement piétonnier, on s’aventure donc sous ses arches pour admirer ce remarquable témoignage de l’architecture médiévale. Une guide non loin explique à son groupe qu’il est classé au titre des Monuments Historiques et inscrit depuis 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO dans le cadre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Pour le GR65, nous verrons une prochaine fois, il est temps de regagner notre hôtel pour une fin de soirée placée sous le signe du bien-être et de la détente.

Détente au Spa

Soyons honnêtes, ce n’est pas pour la salle de fitness avec tapis de course, vélo elliptique, rameurs, banc de musculation…. que nous avons choisi cette adresse pour notre week-end mais bien pour ce nouveau bâtiment qui a vu récemment le jour : un espace bien-être Spa dans lequel il est temps de profiter de notre pause cocooning.
Nous récupérons notre kit avec chaussons et peignoir et nous voilà fin prêtes pour profiter des installations. Le lieu est intimiste et fait avec goût. La pierre côtoie le bois et le fer et le résultat est des plus réussis. Il est temps de vous partager notre parcours bien être.

Hammam, sauna et bassin de nage à contre-courant

Histoire de transpirer un peu, nous commençons par le sauna. La chaleur procurée par les pierres volcaniques posées dans le poêle et qui monte entre 70°C et 100°C fait rapidement son effet. Le sauna est un bon antistress et c’est donc toutes détendues et après une bonne douche froide que nous continuons avec le hammam.
Avec un niveau de chaleur et d’humidité très élevé, le hammam est le lieu de la relaxation par excellence. Il nettoie la peau et élimine les toxines, permet au sang de mieux circuler et dégage les voies respiratoires. De notre côté nous avons surtout besoin d’un peu de fraîcheur et filons donc vers le bassin de nage à contre-courant. Nous nous surestimons un peu au départ en réglant l’intensité du courant (il nous est impossible d’avancer !) mais après avoir revu nos ambitions à la baisse nous profitons pleinement du bassin et du col de cygne.

Jacuzzi et douche sensorielle

Il est temps de poursuivre dans le jacuzzi où, confortablement installées et entourées de bulles, nous papotons et refaisons le monde ! C’est à cet instant qu’Evelyne entre nous apporter deux coupes de champagne. Waouh, nous sommes vraiment traitées comme des princesses et avons conscience de profiter d’un pur moment de bonheur un peu hors du temps. Après avoir savouré cet instant et terminé notre coupe, nous achevons notre parenthèse bien être avec la douche sensorielle qui propose des programmes qui permettent de varier l’intensité et la température de l’eau. En quelques minutes nous profitons d’univers climatiques différents : tropical, suédois, écossais…
Il est l’heure de quitter les lieux et c’est donc reposées et détendues que nous regagnons l’hôtel. La soirée s’annonce tranquille…

Saint-Cirq-Lapopie

Après une bonne nuit de sommeil, nous décidons d’aller découvrir Saint-Cirq-Lapopie, village médiéval classé « Plus Beau Village de France ». Situé à 20 km de Vers, il est perché au-dessus de la rivière Lot et s’ajuste à la falaise de façon spectaculaire. Tout droit sorti du moyen-âge, le village se découvre à pied. Arcades, escaliers, portes fortifiées, maisons à colombages… partout l’architecture est remarquable. Nous en prenons plein les yeux et sommes sous le charme tout comme l’a été André Breton avant nous. Notre bon plan : l’appli circuits Lot et Dordogne qui propose des idées de circuits pour découvrir le village. Nous avons envie de traîner encore dans les ruelles, de découvrir d’autres lieux aux alentours comme le chemin de halage de Ganil taillé dans la roche ou encore les grottes de Pech Merle à Cabrerets mais il est temps pour nous de rentrer.
Quelle bonne idée ce week-end entre copines ! À renouveler…

À retenir

Entre Cahors et Saint-Cirq-Lapopie

Une pause bien-être de 2h

Un accueil au top !

Autres expériences à vivre