Trottinette électrique tout terrain


Trotxtrem Cyril Cécile Et TomTrotxtrem Cyril Cécile Et TomTrotxtrem Cyril Cécile Et Tom
En toute liberté

Une vraie expérience de glisse insolite pour apprécier les paysages du Lot autrement.
Trottinette version sportive et électrique pour allier découverte et aventure.
Suivez le guide !

Testé par Cécile, Cyril et Marie

TrotXtrem

On a tous un jour fait de la trottinette, mais avez-vous déjà testé la trottinette tout terrain et qui plus est électrique ? C’est ce que propose la jeune équipe dynamique de TrotXtrem ! C’est à Rocamadour et plus exactement à la Ferme des Alix que l’aventure commence. Le rendez-vous est pris la veille avec Tom pour le parcours « Rocamadour et environs ». Au programme : l’incroyable village perché de Rocamadour, les gorges de l’Ouysse, ses résurgences et ses moulins.

Ça marche comment ?

Tom nous fait le brief. Nous sommes partis pour 28 kilomètres et 2h30 de trottinette pour en prendre plein les yeux. Mais ça marche comment une trottinette électrique ? Malgré quelques souvenirs d’enfance, nous sommes tous novices en la matière. Tom nous équipe de casque et d’un sac à dos contenant la batterie de notre bolide. Il nous suffit de brancher la batterie à la trottinette et de l’allumer. Pour démarrer c’est simple, on fait quelques pas, comme sur une trottinette classique puis on appuie sur l’accélérateur. Attention, le départ est rapide, mais une fois que nous avons pris le coup, nous ne voulons plus nous arrêter.

C’est parti !

Les premiers mètres sont hésitants… Il nous faut un peu de temps pour trouver le bon dosage et la bonne posture sans être crispé. Nous commençons par une route peu fréquentée pour s’habituer. Nous atteignons la Ferme des Campagnes, dont la spécialité est le foie gras (il faudra y revenir !) puis continuons vers le château de Rocamadour et son incroyable belvédère dit aussi « le coin des photographes ». Ici, une pause photo s’impose le temps d’immortaliser l’instant et de comprendre comment est construite cette cité sacrée.

Au cœur de Rocamadour

Nous prenons la route principale pour atteindre la porte d’entrée de Rocamadour. La descente plante le décor de ce site d’exception. Cheveux au vent, nous atteignons le cœur de la cité et slalomons au pas entre les visiteurs intrigués par nos curieuses montures. Les échoppes sont animées et la vue vers le clocher est vertigineuse. Nous rejoignons le bas de la cité et empruntons le chemin de terre au creux du canyon de l’Alzou.

Les résurgences de Cabouy et St Sauveur

C’est parti, nous voilà sur un sentier de terre. Il faut faire attention aux pierres et aux flaques d’eau tout en gardant l’équilibre. Après quelques minutes d’adaptation, nous sommes prêts à affronter notre première vraie montée. Arrivés au col de Magès, nous surplombons le canyon de l’Alzou d’un côté et celui de l’Ouysse de l’autre . Nous basculons vers l’Ouysse et  atteignons la résurgence de Cabouy. L’eau est turquoise et translucide. Nous n’avons jamais vu l’eau aussi claire ici et apercevons même un banc de poissons. Nous poursuivons dans les bois pour atteindre une seconde résurgence, celle de St Sauveur. Ces coins secrets dégagent une atmosphère de sérénité et de mystère. La tranquillité des lieux invite au repos.

Les moulins de Caoulet et de Cougnaguet

Nous reprenons le sentier et passons dans la vallée de l’Ouysse. Le chemin devient plus étroit et caillouteux mais grâce aux conseils de Tom nous nous en sortons comme des chefs. Nous atteignons le moulin de Caoulet, célèbre pisciculture qui alimente en truites les bonnes tables du coin. Les estomacs commencent à gargouiller mais nous poursuivons notre route pour atteindre le Moulin de Cougnaguet. Nous n’avons malheureusement pas le temps de dire bonjour à Hubert, l’incontournable propriétaire du moulin à l’accent chantant.

Le retour à Rocamadour

Nous terminons notre balade sportive en remontant sur le causse de Rocamadour où nous retrouvons chèvres, murets de pierres sèches, vignes et lavandes. Sur les derniers kilomètres, nous profitons à fond de ces derniers instants et de cette réelle sensation de liberté que nous offrent les trottinettes électriques. De retour à notre point de départ, nous détendons les avants bras et le haut du corps bien sollicités tout le long de notre randonnée. Nous sommes un peu fatigués mais heureux de cette matinée bien remplie de découverte, de beaux paysages et de sensations fortes. Nous remercions Tom, notre guide, plein d’humour, de conseils et sans qui l’aventure n’aurait pas été pareille !

À retenir

4 circuits de 8 à 28km

Des balades entre 30mins et 2h

Un moment de liberté pour petits et grands

Autres expériences à vivre